L'Amérique est de retour: qu'a-t-elle fait ?

Les politiques de Biden se sont avérées n'être que des gestes confus et parfois contradictoires. (Photo, AFP)
Les politiques de Biden se sont avérées n'être que des gestes confus et parfois contradictoires. (Photo, AFP)
Short Url
Publié le Dimanche 18 juillet 2021

L'Amérique est de retour: qu'a-t-elle fait ?

  • L'expérience montre qu'un président est plus efficace dans les trois premiers segments de six mois de son mandat présidentiel
  • Joe Biden a déjà passé le premier de ses huit segments. Et le résultat, du moins en ce qui concerne la politique étrangère, est loin d'être brillant

Un mandat présidentiel aux États-Unis pourrait être étudié en huit segments de six mois chacun au cours desquels l'homme à la Maison Blanche doit négocier des champs de mines politiques alors qu'il essaie de mettre en œuvre son programme ou, du moins, prétendre le faire.

L'expérience montre qu'un président est plus efficace dans les trois premiers segments de six mois, car dans le quatrième, il fait face à des élections de mi-mandat au Congrès qui nécessitent souvent des changements de trajectoire risqués. Les cinquième et sixième segments constituent souvent un défi liminaire selon la capacité du titulaire à mobiliser des soutiens pour sa vision, à condition qu'il en ait une. Les septième et dernier segments sont bien entendu dominés par la prochaine élection présidentielle et la stratégie nécessaire pour remporter un second mandat.

Joe Biden a déjà passé le premier de ses huit segments. Et le résultat, du moins en ce qui concerne la politique étrangère, est loin d'être brillant, c'est le moins qu'on puisse dire.

Lire la suite

NDLR: Mosaïque est une revue de presse qui offre au lecteur un aperçu sélectif et rapide des sujets phares abordés par des quotidiens et médias de renommée dans le monde arabe. Arab news en français se contente d’une publication très sommaire, revoyant le lecteur directement vers le lien de l’article original. L’opinion exprimée dans cette page est propre à l’auteur et ne reflète pas nécessairement celle d’Arab News en français.


Kadhimi, le dialogue et le bloc d'opposition

Le Premier ministre irakien Mustafa Kadhimi à Djeddah (Photo, AFP).
Le Premier ministre irakien Mustafa Kadhimi à Djeddah (Photo, AFP).
Short Url
  • Les ambitions de Sadr sont loin d'être satisfaites au sortir des réunions et les recommandations de la première session de dialogue
  • Mustafa Al-Kadhimi a contraint la classe politique à faire face à ses responsabilités historiques

Le Premier ministre irakien Mustafa Al-Kadhimi a contraint la classe politique à faire face à ses responsabilités historiques après avoir transformé son appel au dialogue en une initiative concrète. Son initiative pourrait créer une brèche dans l'intransigeance qui empoisonne le processus politique en Irak depuis les élections législatives d'octobre dernier.

Cependant, sa modeste percée ne peut se développer et se transformer en une véritable opportunité d'atteindre les objectifs politiques discutés à la table des négociations que si tous ceux qui y sont assis contribuent à un effort collectif commun. Néanmoins, il est clair que l'absence du mouvement sadriste n'était pas un stratagème politique mais une décision qui démontre que Sadr continue d'insister pour que ses exigences soient écoutées. Les ambitions de Sadr sont loin d'être satisfaites au sortir des réunions et les recommandations de la première session de dialogue.

Lire la suite 

NDLR: Mosaïque est une revue de presse qui offre au lecteur un aperçu sélectif et rapide des sujets phares abordés par des quotidiens et médias de renommée dans le monde arabe. Arab news en français se contente d’une publication très sommaire, renvoyant le lecteur directement vers le lien de l’article original. L’opinion exprimée dans cette page est propre à l’auteur et ne reflète pas nécessairement celle d’Arab News en français.


Affaiblissement du pouvoir d’achat des ménages

Le pouvoir d’achat des ménages tunisiens à chuté entre 2021 et 2022 (Photo, La Presse).
Le pouvoir d’achat des ménages tunisiens à chuté entre 2021 et 2022 (Photo, La Presse).
Short Url
  • Il en ressort que la pression fiscale moyenne sur la période 2011-2020 a dépassé les 22 % et s’est élevée à 25 % en 2022
  • Les prix à la consommation ont sensiblement augmenté durant la période 2011-2022

Le pouvoir d’achat des ménages s’est nettement affaibli durant la période 2011-2022 alors que les prix à la consommation ont sensiblement augmenté durant cette période (5,3 % contre 3,4 % respectivement), d’après l’ITCEQ.

L’institut tunisien de la compétitivité et des études quantitatives a publié vendredi, le tableau de bord de l’économie tunisienne qui présente l’évolution tendancielle des principaux indicateurs ayant trait à la compétitivité de l’économie tunisienne, depuis les années 2000.

Il en ressort que la pression fiscale moyenne sur la période 2011-2020 a dépassé les 22 % et s’est élevée à 25 % en 2022. Son niveau s’avère parmi les plus élevés en Afrique et par rapport à plusieurs pays concurrents. Un tel phénomène serait, l’un des facteurs, à l’origine de l’accentuation de l’évasion fiscale en Tunisie.

Lire la suite 

NDLR: Mosaïque est une revue de presse qui offre au lecteur un aperçu sélectif et rapide des sujets phares abordés par des quotidiens et médias de renommée dans le monde arabe. Arab news en français se contente d’une publication très sommaire, renvoyant le lecteur directement vers le lien de l’article original. L’opinion exprimée dans cette page est propre à l’auteur et ne reflète pas nécessairement celle d’Arab News en français.


Les premières séries d'animation 100% marocaine bientôt à l'écran

Ali Rguigue, fondateur et directeur général du Studio Artcoustic, et Mustapha Swinga, directeur de création au sein de l'agence (Photo, Le Matin).
Ali Rguigue, fondateur et directeur général du Studio Artcoustic, et Mustapha Swinga, directeur de création au sein de l'agence (Photo, Le Matin).
Short Url
  • Artcoustic qui vient offrir aux Marocains le premier contenu animé aux couleurs du Royaume
  • Le Royaume fait sa grande entrée dans le monde de l’animation avec deux séries 100% marocaines

Le Royaume fait sa grande entrée dans le monde de l’animation avec deux séries 100% marocaines qui seront bientôt à l'écran. Fruits de collaborations entre le Studio Artcoustic et les chaînes de télévision nationales Al Oula et 2M, les concepts originaux ont pour visée de promouvoir le patrimoine culturel du pays et ses contes ancestraux tout en valorisant le savoir-faire local. Rencontre avec les deux protagonistes de cette aventure animée, Ali Rguigue, fondateur et directeur général du Studio Artcoustic, et Mustapha Swinga, directeur de création au sein de l'agence.

Lorsqu'on évoque les films d'animation, les noms des mastodontes Studio Ghibli (Japon) et Pixar (USA) nous viennent tout naturellement à l'esprit. Toutefois, de nouveaux studios créatifs fleurissent aux quatre coins du globe depuis quelques années, parmi lesquels Artcoustic qui vient offrir aux Marocains le premier contenu animé aux couleurs du Royaume. “Il s'agit de films d'animation pour enfants. Ils ont pour vocation de mettre la lumière sur la culture marocaine et la rendre plus accessible aux enfants. L’idée est partie de nos souvenirs de jeunesse, puisqu'on a grandi avec les grands classiques de l'époque en matière de dessins animés, tels que Goldorak ou Captain Majid qui sont très éloignés de notre culture marocaine. Le but est d'offrir aux petits des idoles proches de leur culture et auxquels ils peuvent s’identifier”, nous confie Ali Rguigue.

Lire la suite 

NDLR: Mosaïque est une revue de presse qui offre au lecteur un aperçu sélectif et rapide des sujets phares abordés par des quotidiens et médias de renommée dans le monde arabe. Arab news en français se contente d’une publication très sommaire, renvoyant le lecteur directement vers le lien de l’article original. L’opinion exprimée dans cette page est propre à l’auteur et ne reflète pas nécessairement celle d’Arab News en français.