L'Egypte dévoile l' «allée des béliers» à Karnak, son «musée à ciel ouvert»

Cette photo prise le 25 novembre 2021 montre une vue des sphinx à tête humaine le long de l'"Allée des Béliers" longue de 2700 mètres menant du temple de Louxor (construit vers 1400 avant JC) au temple de Karnak plus au nord, dans le sud de l'Egypte ville du même nom
Cette photo prise le 25 novembre 2021 montre une vue des sphinx à tête humaine le long de l'"Allée des Béliers" longue de 2700 mètres menant du temple de Louxor (construit vers 1400 avant JC) au temple de Karnak plus au nord, dans le sud de l'Egypte ville du même nom
Short Url
Publié le Jeudi 25 novembre 2021

L'Egypte dévoile l' «allée des béliers» à Karnak, son «musée à ciel ouvert»

  • Jeudi soir, lors d'une cérémonie grandiose dont l'Egypte d'Abdel Fattah al-Sissi est friande, le président a inauguré l'allée de statues rénovées qui mène au temple du dieu Amon
  • L'objectif, assure le ministère du Tourisme, est de faire des lieux « un musée à ciel ouvert » dans un pays où le secteur touristique emploie deux millions d'Egyptiens et génère plus de 10% du PIB

LOUXOR : Vieux de 3 500 ans, les centaines de sphinx à tête de bélier et corps de lion de Louxor ont retrouvé une nouvelle jeunesse sur l'allée qui mène au temple de Karnak, dans le sud de l'Egypte.

Jeudi soir, lors d'une cérémonie grandiose dont l'Egypte d'Abdel Fattah al-Sissi est friande, le président a inauguré l'allée de statues rénovées qui mène au temple du dieu Amon, l'une des principales divinités du panthéon égyptien. 

Le président égyptien Abdel Fattah al-Sisi pose pour une photo avec des enfants entre les sphinx à tête humaine dans une section le long de la "Route Rams", longue de 2700 mètres, menant du temple de Louxor (construit vers 1400 avant JC) au temple de Karnak plus au nord, dans la ville du sud de l'Égypte du même nom le 25 novembre 2021.
Le président égyptien Abdel Fattah al-Sisi pose pour une photo avec des enfants entre les sphinx à tête humaine dans une section le long de l'"Allée des béliers", longue de 2700 mètres, menant du temple de Louxor (construit vers 1400 avant JC) au temple de Karnak plus au nord, dans la ville du sud de l'Égypte du même nom le 25 novembre 2021.

L'objectif, assure le ministère du Tourisme, est de faire des lieux "un musée à ciel ouvert" dans un pays où le secteur touristique emploie deux millions d'Egyptiens et génère plus de 10% du PIB.

Karnak, vaste complexe au nord de Thèbes --la Louxor d'aujourd'hui--, ses temples et ses palais, ainsi que les nécropoles de la Vallée des Rois et de la Vallée des Reines sont inscrits au patrimoine mondial de l'Unesco.

Chaque année, des millions de touristes se pressent sur les sites de l'Egypte antique, notamment cette allée des sphynx à tête de béliers, qui court sur trois kilomètres, du temple de Karnak à celui de la Thèbes antique, capitale de l'Egypte au Moyen et au Nouvel Empire et ville du dieu Amon.

Les centaines de statues d'animaux mythologiques de Louxor, découvertes en 1949, avaient été mi-2020 au coeur d'une polémique car quatre des sphinx à tête de béliers avaient été séparés de leurs congénères pour être installés sur l'emblématique place Tahrir du Caire, coeur de la révolution de 2011 qui a abouti à la chute de l'autocrate Hosni Moubarak.

Cette photo prise le 25 novembre 2021 montre une vue du pylône et de l'obélisque restant à l'entrée du temple de Louxor (construit vers 1400 avant JC) dans la ville du sud de l'Égypte du même nom.
Cette photo prise le 25 novembre 2021 montre une vue du pylône et de l'obélisque restant à l'entrée du temple de Louxor (construit vers 1400 avant JC) dans la ville du sud de l'Égypte du même nom. (Photo, AFP)

Déjà, l'un des deux obélisques du temple de Louxor avait été déplacé en 1836. C'est lui qui surplombe depuis la place de la Concorde à Paris.

L'égyptologie est un fond de commerce précieux pour Le Caire qui régulièrement se sert de ses antiquités pour rayonner mondialement.

En avril, les télévisions du monde entier avaient retransmis les images d'une procession grandiose au Caire. Vingt-deux chars noirs ornés de motifs dorés et lumineux rappelant les embarcations funéraires antiques avaient transporté les momies de rois et reines de l'Egypte antique vers le nouveau Musée national de la civilisation égyptienne (NMEC).

Le Caire annonce depuis longtemps une inauguration en grandes pompes dans les mois à venir du nouveau Grand musée égyptien, au pied des pyramides de Guizeh.


Le pavillon saoudien de l'Expo 2020 Dubaï inaugure le programme culturel «16 Windows»

Le lancement du programme culturel « 16 Windows » vise à soutenir et à promouvoir le secteur culturel de l'Arabie saoudite. (SPA)
Le lancement du programme culturel « 16 Windows » vise à soutenir et à promouvoir le secteur culturel de l'Arabie saoudite. (SPA)
Le lancement du programme culturel « 16 Windows » vise à soutenir et à promouvoir le secteur culturel de l'Arabie saoudite. (SPA)
Le lancement du programme culturel « 16 Windows » vise à soutenir et à promouvoir le secteur culturel de l'Arabie saoudite. (SPA)
Short Url
  • Les participants ont mis en lumière les secteurs de l'édition et de l'imprimerie du Royaume qui, ces dernières années, ont pu réaliser de grands progrès
  • En marge des « 16 Fenêtres », le pavillon du Royaume a accueilli dans sa Palmeraie, une séance de contes qui présentait certaines œuvres de Khomayyis

DUBAΪ : Le pavillon de l'Arabie saoudite à l'Expo 2020 Dubaï a lancé les premières activités de son nouveau programme culturel hebdomadaire « 16 Windows » avec un débat sur les secteurs de la littérature, de l'édition et de la traduction.

Le débat, intitulé « Livres et édition en Arabie saoudite », a mis en avant les capacités du Royaume dans le secteur de l'édition.

Il s'est tenu avec la participation du fondateur de la maison d'édition Arwa, Arwa Khomayyis, l'auteur et partenaire fondateur de la maison d'édition Tashkeel, Mujib Al-Shamri, et le fondateur et directeur général de la maison d'édition Al-Athar, Abdullah Fahd Al-Ghubein. Tariq Khawaji, conseiller culturel et bibliothécaire en chef d'Ithra en était le modérateur.

Les participants ont mis en lumière les progrès enregistrés ces dernières années dans les secteurs de l'édition et de l'imprimerie du Royaume. Ils soulignent que la nécessité de montrer la créativité et la richesse de l'environnement saoudien est l'une des principales raisons qui les a encouragés à fonder ces maisons d'édition. Le débat a également porté sur l’importance des couvertures de livres pour l’achat.

En marge des « 16 Fenêtres », le pavillon du Royaume a accueilli dans sa Palmeraie, une séance de contes, à laquelle participait un grand nombre d'enfants, qui présentait certaines œuvres de Khomayyis. Les participants avaient également la possibilité d'écrire leurs propres histoires.

L'événement visait à enseigner aux enfants des techniques d'écriture pour exprimer leurs émotions, leurs idées et leurs visions, afin de leur permettre de construire des histoires qui valent la peine d'être lues et d'en apprendre aux autres.

Le lancement du programme culturel « 16 Windows » vise à soutenir et à promouvoir le secteur culturel de l'Arabie saoudite. Il met en exergue la véritable essence du Royaume en réunissant les meilleurs esprits saoudiens dans divers domaines intellectuels, culturels et créatifs.

Les activités se dérouleront sur une période de 16 semaines et constitueront une expérience culturelle unique qui emmènera les invités dans un voyage communicatif et interactif, en conformité avec les axes stratégiques de la Vision 2030 du Royaume de construire une société dynamique, ambitieuse et une économie florissante.

 

Ce texte est la traduction d'un article paru sur Arabnews.com


Le label italien Loro Piana collabore avec l'artiste émirati Mattar Bin Lahej pour la fête nationale des EAU

50 tartans en cachemire Loro Piana en édition limitée, signés et numérotés par le peintre, font partie du partenariat. (Photo fournie)
50 tartans en cachemire Loro Piana en édition limitée, signés et numérotés par le peintre, font partie du partenariat. (Photo fournie)
Short Url
  • Pour cette collaboration, Bin Lahej a réinventé l'hymne national des Émirats arabes unis en utilisant ses propres caractères arabes, Mattar.
  • Il a également créé une sculpture en acier inoxydable de 5,5 mètres de haut, "Constitution", qui a été dévoilée lors d'un dîner de gala mardi au musée Etihad de Dubaï

DUBAΪ : La marque italienne Loro Piana a dévoilé une collaboration artistique avec l'artiste émirati Mattar Bin Lahej à l'occasion de la 50e fête nationale des Émirats arabes unis.

Le partenariat s’articule autour de 50 tartans en cachemire Loro Piana en édition limitée, signés et numérotés par le peintre.

La marque a organisé un dîner de gala mardi au musée Etihad de Dubaï. (Photo fournie)
La marque a organisé un dîner de gala mardi au musée Etihad de Dubaï. (Photo fournie)

Pour cette collaboration, Bin Lahej a réinventé l'hymne national des Émirats arabes unis en utilisant ses propres caractères arabes, Mattar.

Il a également créé une sculpture en acier inoxydable de 5,5 mètres de haut, "Constitution", qui a été dévoilée lors d'un dîner de gala mardi au musée Etihad de Dubaï.

Bin Lahej a créé une sculpture en acier inoxydable de 5,5 mètres de haut. (Photo fournie)
Bin Lahej a créé une sculpture en acier inoxydable de 5,5 mètres de haut. (Photo fournie)

Le directeur général de Loro Piana, Damien Bertrand, a déclaré lors de l’événement : « L’écossais est, pour Loro Piana, précieux et unique. Il incarne parfaitement la touche mémorable de Loro Piana, qui est au cœur de la marque. Une touche unique qui est le résultat d'un savoir-faire unique.

Bertrand a également annoncé que la marque de mode s'associait au Croissant-Rouge des Émirats pour fournir des vêtements d'hiver aux réfugiés syriens dans le camp de l'association en Jordanie.

Laura Marzadori, première violoniste du Teatro alla Scala lors de l’évènement, rejointe par la section à cordes de l'Orchestre symphonique national. (Photo fournie)
Laura Marzadori, première violoniste du Teatro alla Scala lors de l’évènement, rejointe par la section à cordes de l'Orchestre symphonique national. (Photo fournie)

Dans son allocution devant les convives, la directrice marketing du Croissant-Rouge des Emirats, Reef Al-Khajeh, a déclaré : « Les Émirats Arabes Unis sont connus pour être une nation généreuse et bienveillante. Cette collaboration est une démonstration de cette culture bien ancrée du don. »

« Le Croissant-Rouge des Émirats agit et réagit en permanence aux besoins urgents des gens touchés par le malheur dans le monde entier, et notre partenariat avec Loro Piana viendra compléter les efforts que nous déployons pour venir en aide à ceux qui sont contraints de vivre dans des abris et confrontés à des conditions extrêmes en raison de catastrophes et d’urgences », a-t-elle ajouté.

L'événement a été animé par Laura Marzadori, première violoniste du Teatro alla Scala, rejointe par la section à cordes de l'Orchestre symphonique national. Le dîner a été préparé par le chef italien étoilé Michelin Niko Romito, qui s'est associé au chef pâtissier émirati Sahar Parham Al-Awadhi pour proposer une ode culinaire à l'Italie et aux sept Émirats.

 

Ce texte est la traduction d'un article paru sur Arabnews.com

 

Spécial
Mémorable fête nationale de la Côte d'Ivoire à l'Expo Dubai
Par Arab News en Français -
Spécial
À l'Expo 2020 de Dubaï, le pavillon d'Oman rend un bel hommage à l'encens
Par Alexandra Draycott & Amanda Engelland-Gay -

Mémorable fête nationale de la Côte d'Ivoire à l'Expo Dubai

Le pavillon de la Côte d'Ivoire. (Photo, site web de l'Expo2020Dubaï)
Le pavillon de la Côte d'Ivoire. (Photo, site web de l'Expo2020Dubaï)
Short Url
  • Didier Drogba, récemment élu ambassadeur de bonne volonté de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) pour le sport et la santé, a visité le pavillon de la Côte d'Ivoire pour une série de spectacles culturels
  • Le Premier ministre Patrick Achi a déclaré : «Je suis ravi de me trouver à l'Expo 2020 Dubaï accompagné par ma délégation. Je pense qu’il est temps de saisir l'occasion de célébrer l'avenir radieux qui attend la Côte d'Ivoire et les Émirats arabes unis»

DUBAI: La Côte d'Ivoire a célébré vendredi sa fête nationale à l'Expo 2020 Dubaï, en présence de Reem Al Hashimy, ministre de la Coopération internationale des Émirats arabes unis et directrice générale de l'Expo 2020 Dubaï, accueillant une délégation dirigée par le Premier ministre Patrick Achi qui comprenait la légende du football Didier Drogba.

Le Premier ministre Patrick Achi a déclaré : «Je suis ravi de me trouver à l'Expo 2020 Dubaï accompagné par ma délégation. Je pense qu’il est temps de saisir l'occasion de célébrer l'avenir radieux qui attend la Côte d'Ivoire et les Émirats arabes unis. Assister à l'Expo 2020 Dubaï est une expérience unique. On ne pourra pas faire le tour du monde.

Toutefois, une fois à l'Expo, vous ferez votre tournée mondiale dans un seul site. Il y a tellement de choses à voir, y compris l’histoire, la culture, la technologie, le commerce et le développement».

Najeeb Mohammed Al Ali, directeur exécutif de l'Expo 2020 Dubaï, a déclaré : « En tant que pays qui s'est engagé à progresser et à se développer grâce à l'industrialisation de son secteur agricole et à tirer parti des technologies intelligentes pour assurer une meilleure qualité de vie à sa population, nous sommes fermement convaincus que la participation de la Côte d'Ivoire à cette Expo fournira à cette nation « sœur » la plate-forme pour présenter ce qu'elle a à offrir au monde.

Didier Drogba, récemment élu ambassadeur de bonne volonté de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) pour le sport et la santé, a ensuite visité le pavillon de la Côte d'Ivoire pour une série de spectacles culturels.

« J’ai l’honneur de prendre la parole et d'être ici avec la délégation officielle. Nous sommes là aujourd’hui pour montrer au monde ce que la Côte d'Ivoire a à offrir. C'est mon pays d’origine, et c'est notre pays à tous. Nous voulons que le monde connaisse la culture et les progrès réalisés par notre pays » Drogba déclare. Une performance du célèbre groupe ivoirien Magic System a suscité un énorme engouement pour leur musique unique.

Les enregistrements de Magic System, dans le style de danse Zouglou, ont figuré dans les charts à travers l'Afrique, les Caraïbes et la France. Le pavillon illustre l'histoire du pays et s'en inspire à travers des récits cinématographiques.

Les visiteurs sont transportés vers un plateau de tournage qui met en lumière les dernières activités de développement dans le secteur agricole, l'évolution de la scène high-tech et des start-up du pays, ainsi que son riche patrimoine culturel. Jusqu'au 31 mars 2022, l'Expo 2020 invite des visiteurs du monde entier à se joindre à la création d'un nouveau monde dans le cadre d'une célébration de six mois de la créativité humaine, de l'innovation, du progrès et de la culture.