Les «pierres guérisseuses»: la désinformation au service d'un juteux business

Sur TikTok, sous le mot-clé #crystaltok, on trouve d'innombrables vidéos en anglais qui vantent pierres et cristaux censés soigner: elles cumulent plus de deux milliards de vues. (AFP)
Sur TikTok, sous le mot-clé #crystaltok, on trouve d'innombrables vidéos en anglais qui vantent pierres et cristaux censés soigner: elles cumulent plus de deux milliards de vues. (AFP)
Short Url
Publié le Vendredi 17 décembre 2021

Les «pierres guérisseuses»: la désinformation au service d'un juteux business

  • «Lithothérapie : un autre façon de traiter le cancer», peut-on lire sur un site de conseils «écologiques»
  • Sur les réseaux comme dans les magazines, les publications sur le sujet renvoient quasi systématiquement à des sites marchands de roches, de livres, de bijoux, de cosmétiques..

PARIS: Le quartz rose "puissant guérisseur des traumatismes émotionnels", des pierres "bénéfiques pour le cancer": dénuées de toute base scientifique, aux frontières de la légalité, ce type d'allégations vantant la "lithothérapie" est pourtant abondamment relayé par les réseaux sociaux et certains titres de presse.  


Sur TikTok, sous le mot-clé #crystaltok, on trouve d'innombrables vidéos en anglais qui vantent pierres et cristaux censés soigner: elles cumulent plus de deux milliards de vues. Coté français, plus de 20 millions pour les vidéos #lithotherapie.  


Facebook, Twitter, Instagram, blogs: internet déborde de pubs, photos, vidéos et descriptions détaillées des vertus prêtées à la malachite ou la cornaline. Selon ses adeptes - parmi lesquels des célébrités comme Victoria Beckham ou Kim Kardashian - pierres et cristaux émettent des "énergies" capables d'apaiser les maux de l'esprit et du corps.  


Si les croyances dans le pouvoir des pierres remontent à l'Antiquité et se retrouvent dans la plupart des cultures, le terme "lithothérapie" (du grec "lithos", pierre, et "therapeia", soin) remonte plutôt aux années 70 et la vogue ésotérique du "New Age". 


Mais malgré le terme "thérapie", il n'a rien de médical.


Le verdict est sans ambiguïté: "les pierres en tant que telles n’ont pas de vertus curatives (...), elles ne font rien", explique à l'AFP Jean Claude Boulliard, chercheur à l'Institut de minéralogie (Sorbonne Université/Muséum National d’Histoire Naturelle/CNRS).


Si beaucoup de publications invitent simplement à porter un pendentif contre l'anxiété, certaines n'hésitent pas à aller très loin. "Lithothérapie : un autre façon de traiter le cancer", peut-on lire sur un site de conseils "écologiques".

Placebo et crème de jour 
"La science n'a pas prouvé que le quartz ou les minéraux utilisés en lithothérapie produisent une énergie", tranche pourtant également Rym Ait Kaki, docteure en géosciences, directrice des études à l'Institut National de Gemmologie, qui rappelle que la "lithothérapie n'est pas une science". 


Pourtant, on ne trouve pas la lithothérapie que sur les réseaux sociaux ou des sites d'ésotérisme. "Le guide de Vogue pour s’initier au pouvoir des cristaux", lisait-on sur Vogue.fr le 20 septembre.


"Lithothérapie: cinq pierres pour booster sa libido", titrait fin novembre un article de Elle.fr. 


"À garder avec soi au quotidien ou à déposer dans sa poche, son sac ou encore sur la zone du chakra sacré (entre le pubis et le nombril), elles permettent de booster la libido", affirme le papier, rédigé avec une "créatrice" de "marque de lithothérapie". 


Contactée, la rédaction de Elle.fr n'a pas donné suite.


Sur les réseaux comme dans les magazines, les publications sur le sujet renvoient quasi systématiquement à des sites marchands de roches, de livres, de bijoux, de cosmétiques...


"Il y a beaucoup d’argent en jeu (...) et on vend des pierres hors de prix", déplore le gémmologue Jean-Claude Boulliard.

Légalité
La sociologue des sciences et des croyances Romy Sauvayre relie ce succès "à une tendance générale de nos sociétés, où la médecine traditionnelle, chez une certaine partie de la population, est beaucoup moins acceptée". 


Un essor aujourd'hui renforcé par "les jolies images" de bijoux à partager sur Instagram, dit-elle aussi.


Autre clé:  "d’un point de vue psychosomatique et d’effet placebo, quand les gens y croient, ça marche, ils peuvent vraiment se sentir mieux", note M. Boulliard. 


"On entre alors dans l’expérience particulière, qui va résonner comme une preuve, qu'on ne peut absolument pas remettre en question”, enchaîne Romy Sauvayre, qui pointe les conséquences potentiellement sérieuses pour des personnes atteintes de maladies graves qui renonceraient aux soins au profit des pierres.


Mais entre arnaque et allégations trompeuses, que dit la loi ? 


Comme le souligne auprès de l'AFP Déborah Eskenazy, enseignante en droit et économie de la Santé à l'Université Paris-Saclay, une partie des allégations autour de la lithothérapie tombe probablement sous le coup du Code de la santé publique ou celui de la Consommation.


Ce que confirme la Direction générale de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) : "toute allégation publicitaire doit pouvoir être justifiée par l'annonceur, (y compris) les propriétés prêtées aux minéraux " et "à défaut de pouvoir être prouvées scientifiquement, de telles allégations sont susceptibles d’être qualifiées de pratiques commerciales trompeuses".


"Les allégations thérapeutiques infondées (évoquant la prévention ou la guérison d'une maladie humaine) sont particulièrement lourdes de conséquence et litigieuses" et parfois "cela peut être qualifié en exercice illégal de la médecine", ajoute la DGCCRF.


Spectaculaire incendie dans un entrepôt du marché de Rungis

Des pompiers s'efforcent d'éteindre un incendie dans un bâtiment du marché de gros alimentaire "Marché international de Rungis" à Rungis, au sud de Paris, le 25 septembre 2022. (AFP).
Des pompiers s'efforcent d'éteindre un incendie dans un bâtiment du marché de gros alimentaire "Marché international de Rungis" à Rungis, au sud de Paris, le 25 septembre 2022. (AFP).
Short Url
  • «Trente engins sont sur place et une centaine de pompiers sont mobilisés», a indiqué un porte-parole des sapeurs-pompiers de Paris
  • «Le feu est presque maîtrisé, il n'y a pas de victimes et il n'y a pas de risque de propagation du feu», a-t-il ajouté

PARIS : Un spectaculaire incendie s'est déclaré dimanche en fin de matinée dans un entrepôt du marché de Rungis sans faire de victimes, selon les premiers éléments fournis par les pompiers contactés par l'AFP.

"Trente engins sont sur place et une centaine de pompiers sont mobilisés", a indiqué un porte-parole des sapeurs-pompiers de Paris. "Le feu est presque maîtrisé, il n'y a pas de victimes et il n'y a pas de risque de propagation du feu", a-t-il ajouté.

"Un incendie s'est déclaré dans un entrepôt de fruits et légumes vers 12h20", a précisé sur son compte Twitter la préfecture du Val-de-Marne. Une épaisse fumée noire était visible plusieurs kilomètres à la ronde en milieu de journée au sud de Paris.

Les pompiers ont conseillé, via leur compte Twitter, d'éviter les "déplacements dans ce secteur" et de faciliter "le passage des secours".

Le marché d'intérêt national (MIN) de Rungis, le plus grand marché de gros et de produits frais au monde, s'étend sur 234 hectares. Il est situé à sept kilomètres au sud de Paris dans le Val-de-Marne.

Fin juin, un incendie s'était déclenché dans la zone industrielle du marché sans faire de blessé ni provoquer de danger immédiat. Un feu de four s'était déclenché avant de se propager dans un catalyseur.


Cinq policiers blessés lors d'un refus d'obtempérer près de Bayonne

Les policiers étaient intervenus aux alentours de 03H00 du matin pour mettre fin à un rodéo urbain entre deux véhicules dans la commune d'Anglet. (AFP).
Les policiers étaient intervenus aux alentours de 03H00 du matin pour mettre fin à un rodéo urbain entre deux véhicules dans la commune d'Anglet. (AFP).
Short Url
  • Selon Éric Marrocq, secrétaire régional du syndicat de police Alliance Aquitaine, ces policiers ont tenté de contrôler l'un des conducteurs pour mettre fin à un rodéo urbain
  • Mais ce dernier choisit de prendre la fuite, faisant d'abord une marche arrière puis une marche avant, et blesse au passage trois premiers policiers

BORDEAUX : Cinq policiers ont été légèrement blessés dans la nuit de samedi à dimanche en tentant de mettre fin à un rodéo urbain près de Bayonne, à Anglet, a t-on appris de sources ayant connaissance du dossier.

Le conducteur, qui a refusé d'obtempérer, a pris la fuite. Son véhicule, volé, a été retrouvé un peu plus tard.

Les policiers étaient intervenus aux alentours de 03H00 du matin pour mettre fin à un rodéo urbain entre deux véhicules dans la commune d'Anglet.

Selon Éric Marrocq, secrétaire régional du syndicat de police Alliance Aquitaine, ils tentent alors de contrôler l'un des conducteurs, toujours présent sur place.

Mais ce dernier choisit de prendre la fuite, faisant d'abord une marche arrière puis une marche avant, et blesse au passage trois premiers policiers. L'un d'eux, qui s'était accroché au véhicule, s'est notamment "fait rouler sur le pied".

Un quatrième policier, en état de choc, a alors ouvert le feu à plusieurs reprises en direction du véhicule, indique une source.

Le fuyard a par la suite percuté une autre voiture de police, faisant un dernier blessé léger.

Le véhicule "qui avait été volé" a été retrouvé vide un peu plus tard dans la nuit indique Éric Marrocq qui exprime "son soutien à (s)es collègues".

La police judiciaire de Bayonne a été saisie.


Retraites: le discours de la méthode de François Bayrou

Le leader du parti centriste Mouvement Démocrate (MoDem), François Bayrou, s'affiche sur un écran géant alors qu'il prononce un discours lors de l'université d'été du MoDem à Guidel, dans l'ouest de la France, le 25 septembre 2022. (AFP).
Le leader du parti centriste Mouvement Démocrate (MoDem), François Bayrou, s'affiche sur un écran géant alors qu'il prononce un discours lors de l'université d'été du MoDem à Guidel, dans l'ouest de la France, le 25 septembre 2022. (AFP).
Short Url
  • L'hypothèse d'une réforme éclair des retraites via à un amendement au budget de la Sécu divise la majorité
  • M. Bayrou avait déjà mis en garde contre un «passage en force» auquel ses députés menacent de s'opposer. Emmanuel Macron, avec Élisabeth Borne, réuniront cette semaine les ministres et responsables de la majorité sur le sujet

GUIDEL : Plaidoyer pour un "réformisme démocratique": François Bayrou a réitéré dimanche sa mise en garde à Emmanuel Macron sur la réforme des retraites, l'appelant à se donner "trois ou quatre mois" pour faire "un pas décisif" vers une méthode "plus respectueuse".

"On n'est pas aux pièces", a insisté le président du MoDem en clôture des Universités d'été du parti à Guidel (Morbihan). "Prendre trois ou quatre mois pour réfléchir ensemble et mettre sur la table des options et des propositions, je pense que cela serait bon, pas seulement pour la paix civile -ça compte- mais pour la réforme elle-même".

L'hypothèse d'une réforme éclair des retraites via à un amendement au budget de la Sécu divise la majorité. M. Bayrou avait déjà mis en garde contre un "passage en force" auquel ses députés menacent de s'opposer. Emmanuel Macron, avec Élisabeth Borne, réuniront cette semaine les ministres et responsables de la majorité sur le sujet.

"On ne lâchera pas", a insisté un député qui souligne que "dans le groupe renaissance, il n'y a pas unanimité pour passer la réforme des retraites par le PLFSS" (projet de loi de financement de la sécurité sociale).

"C'est un devoir, quand on est gouvernant, de partager les raisons de l'action avec ceux qui vous ont donné la mission de les gouverner". "Parce que derrière tout cela, il n'y a pas que la question des retraites. Il y a la question de la méthode de réforme qu'on peut suivre pour ce pays", a insisté M. Bayrou.

"J'entends des critiques qui disent: 'ça va traîner, on ne fera plus rien'. Je me permets de signaler qu'en refusant cette méthode, on a bloqué les réformes pendant des décennies", a-t-il dit, citant les grandes grèves de 1995 (il était alors ministre du gouvernement Juppé) "jusqu'à la dernière sous le gouvernement d’Édouard Philippe", a-t-il relevé.

«Consul à vie»

Au moment de la crise des gilets jaunes, "j'avais dit: on ne gouverne pas contre le peuple". "La société est tellement éruptive qu'il faut se donner pour objectif de la convaincre avant de l'entraîner", a argumenté le président du MoDem.

Avec "un travail de concertation", "je pense qu'on fait un pas décisif dans une méthode plus respectueuse", celle du "réformisme démocratique", a insisté M. Bayrou.

Ce discours a clos quatre jours de travaux à Guidel, le parti ayant cette année accolé ses journées parlementaires et ses Universités d'été. Plusieurs intervenants extérieurs ont nourri les débats, de l'académicien Erik Orsenna aux ministres François Braun (Santé) et Gabriel Attal (Action et Comptes publics).

"Je me sens bien au MoDem", a lancé à une assistance ravie le ministre du Budget, alors que chez Renaissance les positionnements tournent autour de "l'aile droite ou de l'aile gauche" et pas du "bloc central".

"Nous sommes le pivot de la majorité", a savouré un dirigeant.

L'ex-ministre et régional de l'étape Jean-Yves Le Drian a salué le "réveil stratégique de l'Europe" avec le conflit ukrainien.

"Merci de m'avoir proposé de prendre la parole, j'y suis sensible", a entamé l'ancien Premier ministre Édouard Philippe (Horizons) en présence de Stéphane Séjourné (Renaissance), faisant se gondoler la salle une semaine après le meeting de Renaissance auquel M. Philippe avait assisté sans pouvoir intervenir. Promis au même traitement, M. Bayrou avait finalement décidé de sécher.

Le MoDem compte 11 000 adhérents à jour de cotisation, selon sa nouvelle secrétaire générale Maud Gatel, 49 députés et quatre représentants au gouvernement dont Jean-Noël Barrot, engagé dimanche prochain dans une législative partielle dans les Yvelines.

Le prochain Congrès est prévu fin 2023 mais au MoDem, "Bayrou est consul à vie", s'amuse un dirigeant du parti.