Les moyens manquent, la joie de vivre aussi !

Cherté de la vie en Tunisie (Photo, La Presse).
Cherté de la vie en Tunisie (Photo, La Presse).
Short Url
Publié le Jeudi 24 novembre 2022

Les moyens manquent, la joie de vivre aussi !

  • Le budget des ménages ne suffit quasiment plus aux nécessités les plus élémentaires
  • Mabrouk Ben Ayed, retraité, vit avec son épouse et son fils cadet, âgé de 26 ans. Ces trois mangent le même plat sur deux jours

Cherté de la vie Les moyens manquent, la joie de vivre aussi !
L’augmentation exubérante des prix représente, certes, un phénomène économique mondial. Toutefois, en Tunisie, la situation commence à être étouffante. Le budget des ménages ne suffit quasiment plus aux nécessités les plus élémentaires. Le panier de la ménagère, à lui seul, se taille la part du lion des salaires, et ce, en dépit de son allégement prémédité…Interrogés sur la situation, les Tunisiens ne cachent pas leur inquiétude sur l’avenir.

Mabrouk Ben Ayed, retraité, vit avec son épouse et son fils cadet, âgé de 26 ans. Ces trois mangent le même plat sur deux jours. Ce choix revient à l’esprit économe qu’impose le budget familial. «Dans les années 80, mon salaire ne dépassait point les 83 dinars. Et pourtant, on ne manquait de rien.

Aujourd’hui, les prix grimpent à vue d’œil, avec un rythme frénétique. Le paquet de sel coûte 750 millimes. Son prix était de 500 millimes il y a quelques semaines. 

Lire la suite

NDLR: Mosaïque est une revue de presse qui offre au lecteur un aperçu sélectif et rapide des sujets phares abordés par des quotidiens et médias de renommée dans le monde arabe. Arab news en français se contente d’une publication très sommaire, renvoyant le lecteur directement vers le lien de l’article original. L’opinion exprimée dans cette page est propre à l’auteur et ne reflète pas nécessairement celle d’Arab News en français.


Où sont passées les archives d’Allela Laouiti ?

Allala Laouiti est un militant et homme politique Tunisien (Photo, Chkoun).
Allala Laouiti est un militant et homme politique Tunisien (Photo, Chkoun).
Short Url
  • Le verrou essentiel qui bloque cette démarche scientifique demeure la mainmise de la politique sur l’accès aux informations historiques
  • C’est qu’une grande partie de ces archives reste mal conservée et sous contrôle soit du ministère de la Justice, celui de l’Intérieur

Après plus de soixante ans d’indépendance, la Tunisie reste silencieuse sur son histoire contemporaine. Les historiens qui se battent depuis des décennies pour rassembler les pièces du puzzle à travers l’analyse des quelques documents dont disposent les institutions scientifiques qui continuent d’être alimentées au compte-gouttes, notamment par des dons personnels ou des apports français ponctuels, n’arrivent à restituer qu’une partie infime de ce long héritage pourtant dense et riche.

Le verrou essentiel qui bloque cette démarche scientifique demeure la mainmise de la politique sur l’accès aux informations historiques. C’est qu’une grande partie de ces archives reste mal conservée et sous contrôle soit du ministère de la Justice, celui de l’Intérieur, ailleurs ou chez les familles d’anciens hommes d’État, d’hommes politiques ou de figures nationales.

Lire la suite 

NDLR: Mosaïque est une revue de presse qui offre au lecteur un aperçu sélectif et rapide des sujets phares abordés par des quotidiens et médias de renommée dans le monde arabe. Arab news en français se contente d’une publication très sommaire, renvoyant le lecteur directement vers le lien de l’article original. L’opinion exprimée dans cette page est propre à l’auteur et ne reflète pas nécessairement celle d’Arab News en français.


Scolarisation des filles: Des avancées, mais la bataille n’est pas encore gagnée !

Grâce aux programmes de lutte contre le décrochage scolaire, les filles représentent aujourd’hui près de la moitié de l’effectif des élèves qui se rendent à l’école tous cycles confondus (Photo, Le Matin).
Grâce aux programmes de lutte contre le décrochage scolaire, les filles représentent aujourd’hui près de la moitié de l’effectif des élèves qui se rendent à l’école tous cycles confondus (Photo, Le Matin).
Short Url
  • La situation a nettement évolué durant les dix dernières années
  • Grâce aux programmes de lutte contre le décrochage scolaire, les filles représentent près de la moitié de l’effectif des élèves qui se rendent à l’école

Le Maroc a réalisé d’importantes avancées dans la scolarisation des filles ces deux dernières décennies. Malgré ces progrès, il reste encore beaucoup à faire pour libérer le plein potentiel des filles et leur permettre d’être actrices du développement, d’autant que de nouveaux défis émergent.

Une école publique de qualité pour tous. C’est l’objectif de la Feuille de route de la réforme de l’éducation 2022-2026, présentée, la semaine dernière, par le ministre de l’Éducation nationale, du préscolaire et des sports, Chakib Benmoussa. Pour l’instant, le Maroc est encore loin de répondre à cet objectif. Des disparités persistent, notamment en matière de scolarisation des filles, même si durant cette dernière décennie, une attention accrue y a été accordée et des progrès importants ont été enregistrés. «Le Maroc a fait un pas énorme en matière de scolarisation des filles.

Lire la suite 

NDLR: Mosaïque est une revue de presse qui offre au lecteur un aperçu sélectif et rapide des sujets phares abordés par des quotidiens et médias de renommée dans le monde arabe. Arab news en français se contente d’une publication très sommaire, renvoyant le lecteur directement vers le lien de l’article original. L’opinion exprimée dans cette page est propre à l’auteur et ne reflète pas nécessairement celle d’Arab News en français.


Mondial: L'Arabie saoudite a écrit une page d'histoire au Qatar

Saleh Alshehri avec l'entraîneur de l'équipe saoudienne (Photo, AFP).
Saleh Alshehri avec l'entraîneur de l'équipe saoudienne (Photo, AFP).
Short Url
  • La victoire de l'équipe nationale saoudienne sur l'Argentine est plus qu'un match de football
  • Son importance s'étend au-delà du monde du sport

Mardi dernier, le 22/11/2022, n'est plus un jour de plus sur le calendrier mondial.

Ce jour-là, les Saoudiens ont tissé une histoire qui restera gravée dans la mémoire collective mondiale, dans l'esprit des Occidentaux plus que des Orientaux et des rivaux plus que des amis.

La victoire de l'équipe nationale saoudienne sur l'Argentine est plus qu'un match de football. Son importance s'étend au-delà du monde du sport. C'est une victoire pour un esprit d'ambition - un esprit qui s'est trouvé un leader exceptionnel capable d'inspirer confiance et dynamisme, nous laissant avec cette réalisation.

L'équipe nationale saoudienne a envoyé un message éloquent à tous les sceptiques du rêve saoudien. Il n'y a pas de joueurs faibles et petits dans ce monde, grands et petits, progressifs et régressifs, ouverts et insulaires… Il y a ceux qui tirent le meilleur parti de leurs capacités, se fixent des objectifs et travaillent pour réaliser leur vision.

La victoire saoudienne sur l'Argentine et la victoire du Japon sur l'Allemagne qui a suivi ont radicalement changé l'équation de l'odieux, affinant et redéfinissant la concurrence, ceux qui prévoient depuis le début de gagner.

Lire la suite 

NDLR: Mosaïque est une revue de presse qui offre au lecteur un aperçu sélectif et rapide des sujets phares abordés par des quotidiens et médias de renommée dans le monde arabe. Arab news en français se contente d’une publication très sommaire, renvoyant le lecteur directement vers le lien de l’article original. L’opinion exprimée dans cette page est propre à l’auteur et ne reflète pas nécessairement celle d’Arab News en français.