La ville futuriste THE LINE de NEOM exposée à Riyad

L'exposition THE LINE Experience à Riyad présente les détails de la ville intelligente et révolutionnaire du futur (Photo fournie).
L'exposition THE LINE Experience à Riyad présente les détails de la ville intelligente et révolutionnaire du futur (Photo fournie).
Short Url
Publié le Lundi 16 janvier 2023

La ville futuriste THE LINE de NEOM exposée à Riyad

  • THE LINE de NEOM accueillera 9 millions de personnes
  • La conception modulaire unique de THE LINE garantit que toutes les installations et commodités sont accessibles en cinq minutes à pied

RIYAD: Une exposition consacrée à THE LINE, la ville intelligente construite dans le cadre du projet NEOM dans le nord-ouest de l'Arabie saoudite, a été inaugurée à Riyad.
THE LINE sera construite à l'aide de concepts architecturaux et urbanistiques révolutionnaires. L'exposition se tient jusqu'au 29 avril à la Diriyah Biennale Foundation for Contemporary Art, dans le quartier de Jax à Riyad.
Les visiteurs auront un aperçu de la vie sans rues, sans voitures et sans émissions dans cette ville linéaire du futur.

L'exposition THE LINE Experience à Riyad met en avant ses conceptions révolutionnaires pour l'habitabilité (Photo AN par Abdulaziz Aloraifi).


«Le futur est là. Contrairement aux villes traditionnelles, THE LINE fonctionnera avec 100% d'énergie renouvelable, priorisera la santé et privilégiera le bien-être des habitants et des visiteurs par rapport aux transports et aux infrastructures», a déclaré un porte-parole du projet à Arab News.
La ville devrait mesurer 200 mètres de large, 170 kilomètres de long et s'élever à 500 mètres au-dessus du niveau de la mer. Elle contribuera à la conservation de 95% des terres de NEOM et permettra de préserver l'environnement.

EN BREF

- THE LINE Experience est présentée jusqu'au 29 avril à la Diriyah Biennale Foundation for Contemporary Art, dans le quartier de Jax à Riyad. Des billets gratuits peuvent être réservés en ligne.
- THE LINE est la future ville intelligente de NEOM qui promeut un mode de vie durable grâce à un design et une infrastructure innovants. La ville devrait mesurer 200 mètres de large, 170 kilomètres de long et s’élever à 500 mètres au-dessus du niveau de la mer, avec la capacité d'accueillir 9 millions de personnes.

 

«Il n'y aura pas de voitures mais un train à grande vitesse qui transportera les résidents et les visiteurs sur toute sa longueur», a indiqué le porte-parole.

L'exposition THE LINE Experience à Riyad met en avant ses conceptions révolutionnaires pour l'habitabilité (Photo AN par Abdulaziz Aloraifi).

Il a souligné que la conception de THE LINE était basée sur un nouveau modèle d'urbanisme à gravité zéro, l'idée de superposer verticalement les fonctions de la ville tout en permettant aux habitants de se déplacer de manière fluide dans la ville dans trois directions – vers le haut, vers le bas et à travers – offrant un accès rapide aux bureaux, aux écoles, aux parcs et aux bâtiments résidentiels.
La conception modulaire unique de THE LINE garantit que toutes les installations et commodités sont accessibles en cinq minutes à pied.
Grâce à une conception innovante qui nécessite un espace minimal et moins d'eau, les jardins hydroponiques feront pousser des fruits, des légumes et des fleurs en deux fois moins de temps que les méthodes agricoles traditionnelles.

Les visiteurs de l'exposition peuvent opter pour une visite guidée en arabe et en anglais (Photo AN par Abdulaziz Aloraifi).

THE LINE, qui abritera 9 millions de personnes, a été annoncée par le prince héritier Mohammed ben Salmane, président du conseil d'administration de NEOM, en juillet dernier.
NEOM compte plusieurs mégaprojets en cours, dont Trojena, un complexe de sports d'hiver ouvert toute l'année, conçu par l'architecte anglo-irakienne Zaha Hadid. Cette station de ski en plein air, une première dans la région du Conseil de coopération du Golfe, devrait accueillir les Jeux asiatiques d'hiver en 2029.
Un autre mégaprojet est l'île de Sindalah, une destination touristique de luxe.
Les visiteurs de l'exposition peuvent opter pour une visite guidée en arabe et en anglais. Des billets gratuits peuvent être réservés sur https://theline.halayalla.com/en-us.
Ce texte est la traduction d’un article paru sur Arabnews.com


Le ministre saoudien de la Défense reçoit Ludovic Pouille à Riyad

Le ministre saoudien de la Défense, le prince Khalid bin Salman, a rencontré l'ambassadeur de France au Royaume, Ludovic Pouille, lundi à Riyad. (SPA)
Le ministre saoudien de la Défense, le prince Khalid bin Salman, a rencontré l'ambassadeur de France au Royaume, Ludovic Pouille, lundi à Riyad. (SPA)
Short Url
  • Les relations entre le Royaume d'Arabie saoudite et la France ont été passées en revue et un certain nombre de questions et de sujets d'intérêt commun ont été abordés.
  • Du côté français, l'attaché militaire auprès du Royaume, Jean-Christophe Guerdet, et le conseiller de l'ambassadeur, Wassim Zammat, étaient présents.

RIYADH : Le ministre saoudien de la Défense, le prince Khalid bin Salman, a rencontré lundi à Riyad l'ambassadeur de France au Royaume, Ludovic Pouille.

Au cours de la réunion, ils ont passé en revue les relations entre l'Arabie saoudite et la France et ont examiné un certain nombre de questions et de sujets d'intérêt commun, a rapporté l'agence de presse saoudienne.

Le prince Abdulrahman bin Mohammed bin Ayyaf, vice-ministre de la défense, et le chef d'état-major général, le lieutenant-général Fayyad bin Hamed Al-Ruwaili, ont également assisté à la réunion.

Le ministre adjoint de la défense pour les affaires exécutives, Khalid bin Hussein Al-Bayari, et le directeur général du cabinet du ministre de la défense, Hisham bin Abdulaziz bin Saif, étaient également présents.

Du côté français, l'attaché militaire auprès du Royaume, Jean-Christophe Guerdet, et le conseiller de l'ambassadeur, Wassim Zammat, étaient présents.

Ce texte est la traduction d'un article paru sur Arabnews.com

 


Un agriculteur saoudien transforme les déchets de vers en richesse grâce à une initiative innovante

Le vermicompost de l'agriculteur Baha Mohammed Al-Shaer stimule la croissance des plantes, augmente la production de fruits et améliore la santé générale du sol. (SPA)
Le vermicompost de l'agriculteur Baha Mohammed Al-Shaer stimule la croissance des plantes, augmente la production de fruits et améliore la santé générale du sol. (SPA)
Short Url
  • Le lombricompostage est un exemple d'ingéniosité agricole.
  • Les autorités locales, notamment Fahd Al-Zahrani, directeur général de la branche du ministère de l'environnement, de l'eau et de l'agriculture à Baha, ont exprimé leur soutien à cette proposition.

RIYADH : Un agriculteur saoudien a mis au point une technique qui transforme une nuisance courante dans les jardins en une ressource utile.

Mohammed Al-Shaer, du village d'Al-Dhafir à Baha, a mis en place une opération florissante de lombricompostage dans sa ferme, produisant un engrais organique de haute qualité à partir de vers de terre, selon un rapport de l'Agence de presse saoudienne.

L'entreprise de M. Al-Shaer a démarré il y a environ un an avec une installation simple : un seul réservoir de 5 mètres de long et de 60 cm de haut abritant environ 2 000 vers. Les vers ont été nourris de feuilles sèches, de déchets organiques et de restes de nourriture et ont été étroitement surveillés pendant quatre mois. Ils ont produit plus de 300 kg de compost riche en nutriments et leur population a été multipliée par dix.

Le vermicompost de l'agriculteur Baha Mohammed Al-Shaer stimule la croissance des plantes, augmente la production de fruits et améliore la santé générale du sol. (SPA)
Le vermicompost de l'agriculteur Baha Mohammed Al-Shaer stimule la croissance des plantes, augmente la production de fruits et améliore la santé générale du sol. (SPA)

« Grâce à des essais approfondis sur le terrain et à des recherches sur les meilleures pratiques mondiales, j'ai acquis des connaissances sur le comportement des vers, leurs besoins et les techniques d'élevage », a expliqué M. Al-Shaer dans une interview accordée à la SPA. Son exploitation s'est depuis étendue à quatre réservoirs, produisant suffisamment de lombricompost pour fertiliser environ 250 arbres sur sa propriété.

Les avantages de cet engrais organique sont multiples. Il accélère la croissance des plantes, améliore la production de fruits et la santé générale du sol.

M. Al-Shaer ajoute : « Les vers améliorent naturellement la qualité du sol, optimisent le cycle des nutriments pour les cultures et développent des pratiques agricoles saines pour améliorer la production de fruits et de légumes. »

À l'avenir, l'agriculteur souhaite développer son projet pour en faire une opération complète produisant de grandes quantités de lombricompost.

Il a également l'intention de sensibiliser ses collègues agriculteurs à cette pratique respectueuse de l'environnement dans le cadre de festivals agricoles en Arabie saoudite, en encourageant ses contemporains à utiliser des engrais organiques plutôt que des engrais chimiques, qui peuvent nuire au sol, aux plantes et à la santé humaine.

Les autorités locales, notamment Fahd Al-Zahrani, directeur général de la branche du ministère de l'environnement, de l'eau et de l'agriculture à Baha, ont exprimé leur soutien à cette proposition.
Les autorités locales, notamment Fahd Al-Zahrani, directeur général de la branche du ministère de l'environnement, de l'eau et de l'agriculture à Baha, ont exprimé leur soutien à cette proposition.

Les autorités locales, notamment Fahd Al-Zahrani, directeur général de la branche du ministère de l'environnement, de l'eau et de l'agriculture à Baha, ont exprimé leur soutien à cette proposition.

Lubna Saad, professeur agrégé de nutrition appliquée à l'Université Al-Baha, a souligné les avantages scientifiques du lombricompostage, le décrivant comme un mélange puissant de turricules de vers et de matières organiques transformées.

« Ces vers consomment la plupart des intrants organiques et les transforment en lombricompost », a déclaré M. Saad dans un entretien avec l'APS.

« La matière ainsi obtenue est ensuite tamisée et filtrée, produisant un engrais prêt à l'emploi convenant à tous les types de champs agricoles. Il améliore considérablement la capacité du sol à absorber et à retenir l'eau ».

Les agriculteurs participant au récent festival Khayrat Al-Baha ont loué l'initiative d'Al-Shaer, notant des améliorations dans la qualité de leurs récoltes après l'utilisation d'engrais organiques, a rapporté l'APS.

Ce texte est la traduction d'un article paru sur Arabnews.com

 

 

 

 

 


Gaza: 70 Palestiniens tués à Khan Younès selon le Hamas, des milliers fuient

Au moins 70 Palestiniens ont été tués et plus de 200 blessés dans des "attaques de l'occupation israélienne dans le gouvernorat de Khan Younès depuis ce matin et jusqu'à maintenant", a indiqué le ministère de la Santé du gouvernement dirigé par le Hamas, au pouvoir à Gaza depuis 2007. (AFP)
Au moins 70 Palestiniens ont été tués et plus de 200 blessés dans des "attaques de l'occupation israélienne dans le gouvernorat de Khan Younès depuis ce matin et jusqu'à maintenant", a indiqué le ministère de la Santé du gouvernement dirigé par le Hamas, au pouvoir à Gaza depuis 2007. (AFP)
Short Url
  • Au moins 70 Palestiniens ont été tués et plus de 200 blessés dans des "attaques de l'occupation israélienne dans le gouvernorat de Khan Younès depuis ce matin et jusqu'à maintenant"
  • Devant l'hôpital Nasser de Khan Younès où morts et blessés ont été transportés, des scènes déchirantes ont lieu sous le regard impuissant des soignants

TERRITOIRES PALESTINIENS: Le ministère de la Santé du Hamas a annoncé lundi que 70 Palestiniens avaient été tués dans des opérations israéliennes à Khan Younès dans le sud de la bande de Gaza, d'où des milliers de personnes ont fui dans la panique après un ordre d'évacuation militaire.

Alors que la guerre entre Israël et le Hamas palestinien ne connaît pas de répit, le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu est arrivé lundi à Washington où il doit prononcer mercredi un discours devant le Congrès.

Il doit également rencontrer Joe Biden jeudi, a indiqué lundi à l'AFP un haut responsable américain.

Le président des Etats-Unis s'est engagé lundi à "continuer à travailler pour mettre fin à la guerre à Gaza". Sa vice-présidente Kamala Harris, pressentie pour obtenir l'investiture du Parti démocrate à la présidentielle de novembre, rencontrera elle aussi Benjamin Netanyahu "cette semaine" à Washington, selon ses services.

En quittant Israël lundi, le Premier ministre israélien a estimé que sa visite était "très importante" à un moment de "grande incertitude politique", après la décision de Joe Biden de ne pas se représenter à l'élection de novembre.

Principal allié et soutien militaire d'Israël, l'administration Biden s'était agacée ces derniers mois des conséquences de la riposte israélienne à l'attaque menée le 7 octobre en Israël par le Hamas palestinien, qui a déclenché la guerre à Gaza, insistant sur la protection des civils et l'entrée de l'aide humanitaire.

Dans la bande de Gaza, dévastée et assiégée par Israël depuis plus de neuf mois, l'offensive israélienne se poursuit contre le mouvement islamiste Hamas et d'autres groupes palestiniens, notamment dans des régions dont l'armée avait annoncé auparavant avoir repris le contrôle.

Au moins 70 Palestiniens ont été tués et plus de 200 blessés dans des "attaques de l'occupation israélienne dans le gouvernorat de Khan Younès depuis ce matin et jusqu'à maintenant", a indiqué le ministère de la Santé du gouvernement dirigé par le Hamas, au pouvoir à Gaza depuis 2007.

Contactée par l'AFP, l'armée n'a pas réagi dans l'immédiat. Mais dans un communiqué, elle a affirmé que son aviation et ses chars "avaient bombardé et éliminé des terroristes dans la région".

Devant l'hôpital Nasser de Khan Younès où morts et blessés ont été transportés, des scènes déchirantes ont lieu sous le regard impuissant des soignants: un homme brandit le cadavre d'un bébé en hurlant, une femme effondrée sous le chagrin se frappe la tête, des gens couverts de sang au regard hagard.