Afghans

A Kaboul, la vie reprend lentement mais «la peur est là»
  • «Les talibans patrouillent dans la ville en petits convois. Ils n'importunent personne, mais bien sûr les gens ont peur»
  • Prudemment, certains ont commencé à s'aventurer hors de leur domicile, curieux de voir à quoi ressemble la vie sous le nouveau régime des talibans, deux jours après leur retour au pouvoir
Par AFP ·
L'ONU appelle les pays à interdire le renvoi d'Afghans vers leur pays
  • L'agence des Nations unies appelle à «interdire les retours forcés de ressortissants afghans» et se félicite des récentes mesures prises par plusieurs Etats
  • Le Haut-Commissariat de l'ONU aux droits de l'homme a demandé à la communauté internationale d'apporter tout son soutien aux Afghans qui se trouvent confrontés à un «risque imminent» dans leur pays, sous le nouveau régime taliban
Par AFP ·
«Et si ma soeur était mariée de force ?» : des réfugiés afghans inquiets du sort de leurs proches
  • «Les talibans assurent qu'ils sont plus modérés qu'auparavant mais personne n'est dupe. Avec eux au pouvoir, les Afghans vont être privés de leurs droits fondamentaux», dit Nosar Ahmad. 
  • Comme beaucoup d'Afghans, il redoute que les talibans imposent à nouveau la version ultra-rigoriste de la loi islamique en vigueur lorsqu'ils ont dirigé le pays entre 1996 et 2001
Par AFP ·
Un journaliste afghan à Kaboul témoigne: «Avec les talibans, nous risquons la mort»
  • À Kaboul, des milliers d’Afghans craignant pour leur vie tentent désespérément de trouver un moyen de quitter le pays
  • La France a réitéré sa volonté de protéger les personnalités de la société civile afghane menacées, mais comment cela pourra-t-il se concrétiser?
Par Melinda Mrini ·
Les responsables politiques britanniques dénoncent la décision de retirer les bourses aux étudiants afghans
  • Les États-Unis et le Royaume-Uni ont envoyé en Afghanistan des troupes et un appui aérien dans le but d’évacuer les civils et le personnel de l’ambassade avant que Kaboul ne tombe aux mains des militants
  • Bien que la date de reprise ait été fixée pour l’automne 2022, il n’est pas encore sûr que les boursiers puissent garder leurs places, si jamais le pays est soumis au contrôle des talibans
Par Arab News ·
La France et le Danemark suspendent les expulsions des migrants vers l'Afghanistan
  • Le 11 juillet, l'Afghanistan avait appelé les pays européens à cesser durant les trois prochains mois d'expulser des migrants afghans, en raison de l'intensification des combats dans le pays
  • Aux côtés des Pays-Bas, l'Allemagne, l'Autriche, la Belgique et la Grèce, le Danemark avait demandé à Bruxelles de pouvoir poursuivre les expulsions avant de faire volte-face
Par AFP ·
Confiants, les talibans afghans attendent leur victoire après le départ des alliés
  • «Ces arrogants Américains pensaient qu'ils pouvaient éliminer les talibans », se moque le mollah Misbah, commandant des insurgés dans la province de Ghazni
  • Les talibans ont pris le contrôle de deux districts à Ghazni, une province-clef située entre deux routes importantes reliant Kaboul à Kandahar (sud), deuxième plus grande ville du pays
Par AFP ·
Défiant les règles, les Afghans sans terre se tournent vers la culture des champignons
  • Un grand nombre de producteurs cultive des champignons très nutritifs dans leurs maisons comme source de revenus
  • Sa ferme initiale était petite et produisait 50 kg de champignons, mais il a élargi l'entreprise à des « salles plus grandes » et cultive maintenant près de 1 000 kg
Par Sayed Salahuddin ·
De plus en plus d'Afghans se tournent vers le commerce illicite d'organes
  • Des «chiffres confirmés» montrent que plus de 1 000 reins ont été vendus au cours des cinq dernières années à Herat
  • Cette triste réalité dure depuis des années: le secteur privé de la santé est impliqué dans des affaires illégales
Par Sayed Salahuddin ·
A la frontière italienne, l'immigration clandestine change de visage
  • Franco Capra, maire du village italien frontalier de Clavière, note toutefois qu'"il y avait beaucoup plus de personnes qui cherchaient à passer la frontière fin décembre que maintenant"
  • Pour les migrants, c'est l'opportunité de faire une pause après un périple jonché de nombreuses épreuves
Par AFP ·