La Fête nationale saoudienne et l'impact international de la lutte du Royaume contre la Covid-19

Short Url
Publié le Mercredi 23 septembre 2020

La Fête nationale saoudienne et l'impact international de la lutte du Royaume contre la Covid-19

  • Existe-t-il des côtés positifs à cette catastrophe ? Un seul me vient à l’esprit… Le virus nous a obligés à repenser nos priorités et à nous concentrer sur ce qui est important
  • En ce jour de Fête nationale, Arab News rend hommage à «l'armée blanche» que sont de nos jours les médecins, les infirmières et autres agents de santé de première ligne

La «fête» n'est pas un mot qui s’associe à 2020, année où la Covid-19 a immobilisé le monde. Depuis que le coronavirus a été déclaré comme pandémie en mars, il a infecté plus de 30 millions de personnes dans le monde et a fait près d'un million de décès, et il devrait coûter près de 8,8 billions de dollars à l'économie mondiale.

Existe-t-il des côtés positifs à cette catastrophe ? Un seul me vient à l’esprit… Il nous a obligés à repenser nos priorités et à nous concentrer sur ce qui est important. Ainsi, alors que nous célébrons la Fête nationale saoudienne, cela vaut peut-être la peine de se rappeler que cette occasion n’a jamais été uniquement consacrée aux feux d’artifice et aux festivités. L'idée principale a toujours été d'honorer les sacrifices consentis, la lutte et la douleur endurées par le fondateur de l'Arabie saoudite, le roi Abdel Aziz ben Saud, et les hommes braves qui se sont battus à ses côtés jusqu'à l'unification du pays.

Ainsi, en ce jour de Fête nationale, Arab News rend hommage à «l'armée blanche» que sont de nos jours les médecins, les infirmières et autres agents de santé de première ligne. Depuis le début de cette année, ils ont lutté – et luttent toujours – pour protéger le Royaume, tous ses citoyens et les expatriés de l'impact mortel de la Covid-19.

De nombreux membres du personnel médical ont eux-mêmes été infectés par la Covid-19. L'un d'eux, le Dr Nezar Bahabri, toujours en convalescence chez lui, a déclaré à Arab News: «J'ai eu des sentiments que je n'avais jamais ressentis auparavant, mais je suis un nouveau médecin maintenant.»

Grâce au Dr Bahabri et à ses collègues, ainsi qu’à la réaction rapide et aux décisions fermes du gouvernement saoudien, ce virus a été affronté non seulement dans le Royaume mais dans le monde entier.

Comme notre couverture d'aujourd'hui le souligne clairement, d'autres pays ont hésité ou refusé de prendre des mesures rapides et décisives, avec des conséquences désastreuses. Mais l’Arabie saoudite, qui abrite les deux sanctuaires les plus sacrés de l’islam, n’a pas tardé à restreindre l’accès aux mosquées et à organiser un pèlerinage symbolique limité.

Avec plus de neuf millions de pèlerins visitant le Royaume pour le Hajj et l’Omra l'année dernière, on ne peut qu'imaginer à quel point la maladie aurait affecté davantage la planète si le gouvernement saoudien n'était intervenu.

Avec un «R-zéro» (l’indicateur utilisé pour mesurer la contagiosité d'un pathogène) compris entre 2 et 5 personnes par personne infectée, le résultat aurait été vraiment désastreux.

«L’OMS a salué la décision de l’Arabie saoudite de protéger la sécurité des pèlerins et de promouvoir la sécurité sanitaire régionale et mondiale», a déclaré à Arab News le Dr Ibrahim El-Ziq, représentant de l’Organisation mondiale de la santé pour l’Arabie saoudite.

De plus, à travers sa présidence du G20 en 2020, l'Arabie saoudite a travaillé en étroite collaboration avec des partenaires internationaux pour financer et soutenir les efforts de vaccination et de traitement à travers le monde. Le Royaume a veillé à ce que les citoyens, les expatriés et même les immigrés clandestins puissent bénéficier de soins médicaux gratuits en cas de besoin. Le ministère du Commerce a redéfini les meilleures pratiques mondiales en garantissant la disponibilité de la nourriture et des fournitures médicales.

Selon ce qu’a écrit le Dr Ahmed Al-Mandhari, directeur régional de l'OMS pour la Méditerranée orientale dans Arab News: «C’était impressionnant de voir l'Arabie saoudite réagir avec confiance et compétence. Grâce à une approche scientifique rigoureuse, les autorités ont pu lutter efficacement contre la pandémie et minimiser les risques pour la population. Ce succès témoigne de la force et de la solidité du système de santé saoudien, de la résilience des infrastructures du Royaume et de l’efficacité d’années de planification par ses dirigeants.»

Comme l’illustre le numéro spécial d’aujourd’hui d’Arab News, malgré les défis, nous avons tant de raisons d’être fiers et reconnaissants. Bonne Fête nationale! Que vous continuiez tous à être en sécurité et célébriez en des temps plus heureux l'année prochaine!

Faisal J. Abbas est rédacteur en chef d'Arab News.

Twitter : @FaisalJAbbas

NDLR : L’opinion exprimée dans cette page est propre à l’auteur et ne reflète pas nécessairement celle d’Arab News en français.

Ce texte est la traduction d'un article paru sur Arabnews.com

 

Le Royaume contre la COVID-19
Voici comment l’Arabie saoudite a pu agir rapidement et coordonner la riposte mondiale face à la Covid-19, évitant une crise bien plus grave, chez elle et dans le monde entier.
Enter
keywords