rançongiciels

JBS reconnait avoir payé une rançon de 11 millions de dollars à ses hackeurs
  • Le groupe Colonial Pipeline, lui aussi cible d'une attaque de ce type début mai, avait reconnu avoir versé 4,4 millions de dollars aux hackeurs
  • Un rançongiciel ou «ransomware» exploite des failles de sécurité pour bloquer des systèmes informatiques. Ses auteurs exigent ensuite une rançon pour les débloquer
Par AFP ·
Les cyberattaques, plaie croissante de la société numérique
  • En 2020, le gardien de la sécurité informatique française, l'Anssi, a relevé une hausse de 255% des attaques au rançongiciel dans son périmètre d'intervention
  • Les attaquants utilisent des multitudes de serveurs différents et successifs, souvent eux-mêmes piratés
Par AFP ·