BCE

Malgré la poussée d'inflation, la BCE pas encore prête à réduire ses soutiens
  • La croissance s'est réinstallée en zone euro depuis le printemps tandis que l'inflation a atteint 3% en août, pulvérisant au passage l'objectif de 2% de la BCE
  • A défaut de changement de cap, les marchés brûlent de connaître les intentions de la BCE après la prudence manifestée, fin août, par le président de la banque centrale américaine
Par AFP ·
L'euro numérique, alternative aux cryptomonnaie, prend forme
  • La BCE veut accompagner l'explosion des paiements dématérialisés, qui s'est amplifiée avec la pandémie de Covid-19.
  • Même en Allemagne, pays où le liquide a longtemps été roi, les consommateurs ont, en 2020, pour la première fois dépensé plus d'argent par carte
Par AFP ·
La BCE fixe un nouvel objectif d'inflation à «2%» et veut agir sur le climat
  • Ces décisions sont le fruit d'un vaste chantier de révision stratégique, le premier depuis 2003, lancé fin 2019 par la présidente Christine Lagarde
  • De cette manière, la BCE s'autorise à user de mesures exceptionnelles, comme les rachats massifs de dette sur le marché, pour stimuler l'économie et in fine les prix
Par AFP ·
La BCE devrait garder le rythme pour accompagner l'embellie économique
  • Sauf grosse surprise, l'institution présidée par Christine Lagarde, qui réunit son conseil des gouverneurs, va conserver un rythme élevé d'achats de dettes publiques et privées
  • La BCE veut ainsi garantir des taux d'intérêt bas pour les ménages et entreprises afin de soutenir la relance de l'activité avec la sortie espérée de la pandémie
Par AFP ·
La BCE maintient son cap expansionniste face aux incertitudes de la pandémie
  • L'heure de la fin d'une politique d'argent généreuse n'est pas encore venue, a indiqué la présidente de la BCE, Christine Lagarde
  • Ce programme d'aides et prêts doté de 750 milliards d'euros doit contribuer « à une croissance plus rapide, plus forte et plus durable
Par AFP ·
La BCE sur le qui-vive face à la remontée des taux obligataires
  • Depuis le début de la pandémie de Covid-19, l'institution monétaire a musclé sa réponse pour venir en aide à l'économie
  • La montée des taux obligataires à dix ans aux Etats-Unis attise la crainte d'une surchauffe de l'inflation qui inciterait les banques centrales à resserrer leur politique
Par AFP ·
La BCE, toujours inquiète pour l'économie, maintient son cap monétaire
  • Les gardiens de l'euro ont opté pour le statu quo sur leur panoplie d'outils anti-crise sensiblement renforcés lors de leur dernière réunion de décembre
  • «Une stimulation monétaire importante reste essentielle pour préserver des conditions de financement favorables», a estimé Mme Lagarde, à l'issue d'une réunion du Conseil des gouverneurs
Par AFP ·
Pompier des crises, la BCE a-t-elle fait flamber les inégalités ?
  • L'institution achète depuis 2015 des milliards d'euros de dette d'Etats et d'entreprises sur les marchés financiers pour éviter une hausse des taux d'emprunt en zone euro
  • Cette politique qualifiée de « non conventionnelle », appliquée aussi par la Banque centrale américaine ou la Banque du Japon, s'accompagne d'instruments plus classiques
Par AFP ·
La BCE prête à renforcer sa potion anti-crise en attendant la reprise
  • Pour sa dernière et très attendue réunion de l'année, l'institution présidée par Christine Lagarde va dévoiler le « recalibrage » de ses instruments promis en octobre
  • Son programme d'urgence face à la pandémie (PEPP), lancé en mars et fort de 1.350 milliards d'euros, a été le principal instrument de ce soutien
Par AFP ·