catastrophe

Explosion au port de Beyrouth: le Premier ministre Diab inculpé, une première au Liban
  • Il s'agit des premiers responsables politiques à être inculpés dans le cadre de l'enquête sur l'explosion du 4 août, qui a fait plus de 200 morts et 6.500 blessés, et détruit le port et des quartiers de la capitale
  • La décision du juge Fadi Sawan a été prise après que l'enquête "a confirmé que (les accusés) avaient reçu plusieurs rapports écrits les mettant en garde contre tout atermoiement pour se débarrasser du nitrate d'ammonium"
Par AFP ·
Visioconférence des pays donateurs : « Le Liban n’est pas seul »
  • 28 pays et plusieurs organisations ont pris part à la conférence d’urgence
  • 252,7 millions d’euros ont été réunis par les participants pour aider le Liban face à la catastrophe
Par Arab News en Français ·
Beyrouth: Un travailleur du port inconscient mais vivant après 30 heures en mer
  • Amin Zahid a été retrouvé inconscient et blessé après que l'explosion l’a projeté dans la mer
  • Les équipes de secours ont réussi à le localiser et à le conduire à l'hôpital
Par Arab News ·
Nouveau bilan à Beyrouth: au moins 137 morts et 5.000 blessés
  • Le bilan est de plus de 137 morts et plus de 5.000 blessés
  • Des dizaines de personnes restent portées disparues
Par AFP ·
Emmanuel Macron a décollé pour le Liban
  • Le président français Emmanuel Macron a décollé jeudi matin pour le Liban pour témoigner son soutien au pays au surlendemain des violentes explosions
  • "Ce voyage est aussi l'occasion de poser les bases claires d'un contrat pour la restauration du Liban", selon l'Elysée
Par AFP ·
Beyrouth: La France envoie plusieurs tonnes de matériel sanitaire
  • Emmanuel Macron avait déjà assuré mardi soir son homologue libanais Michel Aoun du soutien de la France
  • La France va envoyer un détachement de la sécurité civile et "plusieurs tonnes de matériel sanitaire" à Beyrouth
Par AFP ·
Pandémie, effondrement économique et corruption. Qui voudrait être Libanais?
  • « Nous avons vécu 15 ans de guerre civile, puis une autre guerre en 2006 avec Israël, et des assassinats tout au long, mais c’est définitivement l’année du Liban en enfer »
  • « Nous sommes tous épuisés et drainés par les mauvaises nouvelles sans fin qui continuent d'apparaître sur nos téléphones »
Par Tarek Ali Ahmad ·
Des centaines de personnes disparues, Beyrouth sous le choc
  • Les gens cherchent leurs proches partout. Dans le chaos le plus total. En un instant, c’est un Beyrouth méconnaissable que les Libanais foulent du pied
  • Hébétés, les habitants de la capitale cherchent leurs proches. D’hôpital en hôpital, ils demandent aux passants, aux badauds s’ils ont aperçu leur fils, leur mère, leur cousin
Par Lélia Mezher & Patricia Khoder ·
A Beyrouth, « il y a encore des morts et des blessés dans les immeubles »
  • « Une femme cherche toujours son fils dans les décombres, elle est dans la rue avec sa fille de 12 ans. Elle ne sait pas dans quel hôpital son fils a été transféré »
  •  Les hôpitaux de Beyrouth sont bondés, déjà saturés par les malades infectés du coronavirus. Ils ont désormais du mal à accueillir les blessés, seuls les blessés très graves sont désormais acceptés
Par Patricia Khoder ·
Beyrouth: « Même les soldats sont en train de tomber par terre sous le coup du choc »
  • La nuit est tombée et s’est refermée sur une vision d’horreur que les Libanais n’arrivent toujours pas à intégrer.
  • « Il n’y a pas assez de brancards, il n’y a pas assez de brancards pour les victimes... ils sont en train de porter les victimes à bout de bras"
Par Patricia Khoder ·