Ebrahim Raïssi

Iran: le gouvernement Raïssi obtient la confiance du Parlement
  • À l'issue de cinq jours de débats et d'auditions au Parlement, le Madjles («Assemblée» en persan) a validé 18 des 19 ministres présentés
  • Raïssi a remporté l'élection du 18 juin marquée par une abstention record et l'absence de véritables concurrents en face de lui
Par AFP ·
Raïssi exhorte le Japon à débloquer les milliards de dollars gelés par les sanctions américaines
  • Les sanctions ont été réintroduites en 2018 après le retrait de Washington de l'accord sur le nucléaire conclu en 2015 entre Téhéran et les six grandes puissances mondiales
  • À l'instar de l'ayatollah Ali Khamenei, Raïssi se dit favorable à ces pourparlers sur le nucléaire
Par Reuters ·
Le nouveau président iranien ultraconservateur prête serment
  • La toile de fond est d’autant plus assombrie par le refus de Washington à ce jour de desserrer les tenailles des sanctions qui paralysent le régime
  • Le pays enrichit désormais une petite quantité d'uranium jusqu'à 63%, à un cheveu des niveaux de qualité militaire
Par AFP ·
Les États-Unis exhortent Raïssi de reprendre les pourparlers de vienne «sans tarder»
  • Ned Price déclare que «ce processus ne peut pas durer indéfiniment»
  • Le président Ebrahim Raïssi a prêté serment dans la journée de jeudi
Par Agences ·
Iran: l'ultraconservateur Ebrahim Raïssi intronisé président
  • L'ultraconservateur Ebrahim Raïssi a été intronisé mardi président de l'Iran et devra s'atteler à redresser une économie minée par les sanctions américaines et la crise sanitaire, et relancer les pourparlers pour sauver l'accord sur le nucléaire
  • Vainqueur de la présidentielle de juin marquée par une abstention record, M. Raïssi succède au modéré Hassan Rohani, qui avait conclu en 2015 un accord sur le nucléaire iranien avec les grandes puissances, après des années de tensions
Par AFP ·
Rassemblement à Washington contre la présidence de Raïssi
  • Le sit-in, lancé par l'Organisation des communautés iraniennes américaines, s’est tenu la veille de l'investiture officielle de Raïssi
  • Un grand nombre de personnes au rassemblement confient à Arab News avoir personnellement perdu un être cher en 1988
Par Christopher Hamill-Stewart ·
Un nouveau chef de l'Autorité judiciaire remplace Raïssi
  • Gholamhossein Mohseni Ejeï, né en 1956, dispose du titre de «hodjatoleslam», rang inférieur à l'ayatollah dans la hiérarchie cléricale chiite
  • M. Mohseni Ejeï s'est fait connaître en 1998, en étant juge lors du procès pour corruption de l'ancien maire réformiste de Téhéran
Par AFP ·

La «démocratie» de Khamenei et Assad

Par Nadim Koteich ·
ASHARQ AL-AWSAT
Arabie Saoudite
Un expert de l'ONU appuie une enquête sur les assassinats de 1988 en Iran, et le rôle joué par Raïssi
  • Rehman s’est dit préoccupé par les informations selon lesquelles certaines «fosses communes» sont en train d’être détruites dans une volonté d’étouffer l’affaire des assassinats politiques de 1988
  • Raïssi fait l'objet de sanctions américaines pour son passé, qui inclut notamment sa supervision, avec trois autres juges, des assassinats massifs de prisonniers politiques en 1988
Par Arab News ·
Adepte de la ligne dure, Raïssi pourrait être source de problèmes pour l’Occident
  • L'élection à la présidence de l'Iran d’un fidèle de Khamenei, pourrait faciliter les relations entre l'Occident et Téhéran, avec davantage de cohérence à la tête du pays
  • Mais son ultraconservatisme et son bilan sur le plan des droits humains, pourraient être pour autant sources de complications et de conflits
Par AFP ·