ONU: L'Arabie saoudite réaffirme son soutien à l'indépendance de la Palestine

Le chargé d'affaires de la mission permanente de l'Arabie saoudite auprès de l'ONU, le conseiller Mohammed al-Ateeq (Photo, SPA).
Le chargé d'affaires de la mission permanente de l'Arabie saoudite auprès de l'ONU, le conseiller Mohammed al-Ateeq (Photo, SPA).
Short Url
Publié le Jeudi 28 avril 2022

ONU: L'Arabie saoudite réaffirme son soutien à l'indépendance de la Palestine

  • Le représentant saoudien auprès de l'ONU a lancé l'appel dans une allocution devant le Conseil de sécurité des Nations unies
  • Il a dénoncé l'assaut d'Al Aqsa par les forces israéliennes pendant le ramadan

NEW YORK: L'Arabie saoudite a réaffirmé mercredi à l'ONU sa position sur la Palestine, appelant à la fin de l'occupation israélienne, à la création d'un État palestinien indépendant avec Jérusalem comme capitale et à la garantie du droit de retour des réfugiés.
C'est le discours qu'a tenu Mohammed al-Ateeq, chargé d'affaires de la mission permanente de l'Arabie saoudite auprès des Nations unies, lors d'une session du Conseil de sécurité des Nations unies consacrée à l’examen de la situation au Moyen-Orient et en Palestine.
Al-Ateeq a souligné l'importance d'atteindre une paix durable dans l'ensemble du Moyen-Orient. L'envoyé saoudien a défendu la solution à deux Etats conformément à l'accord signé en 2002 par l'Initiative de paix arabe, qui demande également le retour des réfugiés et la fin de l'occupation par Israël de tous les territoires palestiniens.
«Le mois du Ramadan, sacré pour les musulmans a vu les forces d'occupation israéliennes prendre d'assaut la mosquée Al-Aqsa, fermer ses portes et attaquer les fidèles sans défense en son sein», a-t-il condamné.
Le diplomate saoudien a rappelé la ferme condamnation par Riyad des actions israéliennes, qu'il a qualifiées d'attaque flagrante contre une nation islamique et de violation des résolutions internationales.
Al-Ateeq a appelé la communauté internationale, et l'ONU en particulier, à tenir Israël entièrement responsable de ses agressions envers le peuple palestinien et ses territoires.
Il a également réitéré la condamnation de son pays des récentes attaques des Houthis, soutenus par l'Iran, contre des cibles civiles dans le Royaume. Il a déclaré à la session que son pays avait le droit souverain de prendre toutes les mesures nécessaires afin de défendre ses territoires et ses citoyens, conformément à ses obligations en vertu du droit international.
L’Arabie saoudite, a-t-il ajouté, a salué et soutenu le transfert du pouvoir de l'ancien président yéménite, Abed Rabbo Mansour Hadi, à un nouveau conseil présidentiel à Aden qui, espérons-le, contribuera à apporter la sécurité et la stabilité au Yémen.


Ce texte est la traduction d’un article paru sur Arabnews.com


Le ministre saoudien des Affaires étrangères s’entretient au téléphone avec son homologue chinois

Le ministre saoudien des Affaires étrangères, le prince Faisal ben Farhane, et son homologue chinois, Qin Gang. (Photo, AFP)
Le ministre saoudien des Affaires étrangères, le prince Faisal ben Farhane, et son homologue chinois, Qin Gang. (Photo, AFP)
Short Url
  • Au cours de cet appel téléphonique, le prince Faisal a félicité Qin Gang pour son nouveau poste de ministre des Affaires étrangères
  • Les deux responsables ont passé en revue les relations entre l’Arabie saoudite et la Chine

RIYAD: Le ministre saoudien des Affaires étrangères, le prince Faisal ben Farhane, s’est entretenu au téléphone lundi avec son homologue chinois.

Au cours de cet appel téléphonique, le prince Faisal a félicité Qin Gang pour son nouveau poste de ministre des Affaires étrangères, et les deux responsables ont passé en revue les relations entre l’Arabie saoudite et la Chine.

Ils ont également discuté de la coopération bilatérale, de l’évolution des événements régionaux et internationaux, des efforts déployés à l’égard de ces événements afin de renforcer la sécurité et la stabilité, ainsi que des principales questions d’intérêt commun.

La Chine a nommé Qin comme nouveau ministre des Affaires étrangères à la fin du mois de décembre 2022.

Ce texte est la traduction d’un article paru sur Arabnews.com


L’Arabie saoudite lance un service de visa de transit pour les passagers faisant escale dans le Royaume

Des pèlerins du Hajj passent par le contrôle des passeports à leur arrivée à l’aéroport international du roi Abdelaziz de Djeddah, ville saoudienne située sur la côte de la mer Rouge. (Photo, AFP)
Des pèlerins du Hajj passent par le contrôle des passeports à leur arrivée à l’aéroport international du roi Abdelaziz de Djeddah, ville saoudienne située sur la côte de la mer Rouge. (Photo, AFP)
Short Url
  • Le visa est gratuit. Il est délivré immédiatement avec le billet du voyageur, donne droit à un séjour de quatre jours dans le Royaume et est valide pour trois mois
  • Le visa de transit pour les escales autorise l’entrée en Arabie saoudite à des fins de tourisme et de pèlerinage

RIYAD: Lundi, le ministère saoudien des Affaires étrangères a lancé un service électronique qui permettra aux passagers faisant escale dans le Royaume d’obtenir un visa d’entrée.

Le visa de transit pour les escales autorise l’entrée en Arabie saoudite aux passagers en transit qui souhaitent accomplir l’Omra, visiter la mosquée du prophète à Médine et découvrir le Royaume.

Ce nouveau service entrera en vigueur à partir de lundi, et les passagers pourront demander un visa de transit via les plates-formes électroniques de Saudia Airlines et Flynas.

La demande sera automatiquement envoyée à la plate-forme nationale unifiée des visas du ministère des Affaires étrangères pour y être traitée. Un visa numérique sera délivré instantanément et renvoyé au bénéficiaire par courrier électronique.

Le ministère a affirmé que le visa e-Transit pour les escales contribuera à réaliser les objectifs de la Vision 2030 du Royaume en consolidant sa position et en tirant parti de son emplacement stratégique distingué en tant que lien entre les continents.

Le visa est gratuit. Il est délivré immédiatement avec le billet du voyageur, donne droit à un séjour de quatre jours dans le Royaume et est valide pour trois mois.

Ce texte est la traduction d’un article paru sur Arabnews.com


Syrie: Quinze policiers blessés par une explosion visant leur bus

Des voitures, dont un véhicule du Croissant-Rouge syrien, sont vues sur une route du district de Daraa al-Balad, dans la ville de Daraa, dans le sud de la Syrie, le 12 septembre 2021 (Photo, AFP).
Des voitures, dont un véhicule du Croissant-Rouge syrien, sont vues sur une route du district de Daraa al-Balad, dans la ville de Daraa, dans le sud de la Syrie, le 12 septembre 2021 (Photo, AFP).
Short Url
  • Le ministère a indiqué dans un communiqué que les forces de sécurité étaient en route pour Damas, revenant d'une mission dans la province de Deraa
  • La situation dans la province de Deraa, berceau de la révolte contre le régime de Bachar al-Assad en 2011, reste instable

DAMAS: Quinze membres des forces de sécurité intérieures syriennes ont été blessés dans l'explosion d'une bombe qui a visé le bus qui les transportait dans le sud du pays, selon le ministère de l'Intérieur.

Le ministère a indiqué dans un communiqué que les forces de sécurité étaient en route pour Damas, revenant d'une mission dans la province de Deraa, lorsque "des terroristes non identifiés ont visé avec un engin explosif le bus les transportant sur l'autoroute Damas-Deraa".

L'attaque a blessé 15 passagers, dont sept gravement.

La situation dans la province de Deraa, berceau de la révolte contre le régime de Bachar al-Assad en 2011, reste instable malgré le retour des forces du régime en juillet 2018.

Le groupe Etat islamique (EI), dont le troisième chef a été tué à Deraa en octobre dernier revendique parfois des attaques dans la région.

Plusieurs attentats, le plus souvent revendiqués par des jihadistes, ont visé par le passé des véhicules de l'armée syrienne.

La guerre complexe en Syrie, déclenchée en 2011 par la répression de manifestations prodémocraties, a fait environ 500.000 morts depuis 2011.