Pegasus

Pegasus: un avocat israélien et une ONG hongroise veulent poursuivre NSO
  • En novembre 2021, un haut responsable du parti au pouvoir en Hongrie, Lajos Kosa, a confirmé que son pays avait utilisé Pegasus, tout en affirmant que cela n'avait pas été pour espionner illégalement des citoyens hongrois
  • La firme israélienne NSO n'a pas commenté les plaintes déposées en Hongrie
Par AFP ·
Des diplomates finlandais visés par le logiciel espion Pegasus
  • Les appareils en question étaient utilisés par des diplomates finlandais en poste à l'étranger
  • Pegasus a été au centre d'un scandale l'année dernière après la publication d'une liste d'environ 50.000 cibles potentielles de surveillance dans le monde
Par AFP ·
Israël: ouverture d'une enquête contre la police soupçonnée d'espionner des Israéliens avec Pegasus
  • Le logiciel Pegasus ne peut être vendu qu'à des Etats, et ces ventes doivent obtenir le feu vert d'une commission spéciale du ministère israélien de la Défense
  • Le groupe NSO n'a ni démenti ni confirmé la vente de Pegasus à la police israélienne
Par AFP ·
Israël enquête sur un possible recours à Pegasus pour espionner ses citoyens
  • Propriétaire de Pegasus, le groupe israélien de cybersécurité NSO s'est retrouvé exposé en 2021 après des enquêtes publiées par un consortium de 17 médias internationaux
  • Son logiciel aurait permis d'espionner les numéros de journalistes, d'hommes politiques parmi lesquels des chefs d'Etat, des militants et des chefs d'entreprises dans différents pays
Par AFP ·
Une enquête révèle l’utilisation du logiciel espion Pegasus par la police israélienne: les députés indignés
  • La police israélienne a démenti ces allégations, affirmant qu’elle opérait conformément à la loi
  • Le groupe NSO a assuré qu’il n’identifiait pas ses clients
Par AP ·
La Pologne admet avoir acheté le logiciel espion Pegasus, pour combattre le crime
  • Des accusations concernant l'utilisation du logiciel Pegasus ont secoué la Pologne ces dernières semaines
  • Citizen Lab, un laboratoire de surveillance de la cybersécurité dont le siège est au Canada, a confirmé l'utilisation de Pegasus contre trois personnes en Pologne
Par AFP ·
Possible espionnage d'opposants en Pologne: Tusk dénonce une «crise pour la démocratie»
  • M. Tusk a demandé une enquête parlementaire sur les allégations selon lesquelles le logiciel espion Pegasus a été utilisé contre Krzysztof Brejza
  • Citizen Lab, un organisme de surveillance de la cybersécurité basé au Canada, a affirmé la semaine dernière que Pegasus avait aussi été utilisé contre Ewa Wrzosek
Par AFP ·
Pegasus: la Pologne rejette les accusations d'utilisation «politique» du logiciel espion
  • La Pologne est accusée d’avoir utilisé le logiciel espion avant les élections de 2019
  • Une fois installé dans un téléphone mobile, Pegasus permet d'accéder aux messageries et données de l'utilisateur, mais également d'activer l'appareil à distance
Par AFP ·
A peine nommé, le futur PDG de NSO claque la porte
  • Par ailleurs, un haut responsable palestinien a affirmé que les téléphones portables de six membres d'ONG palestiniennes dans la ligne de mire des autorités israéliennes, incluant un Français et un Américain, avaient été infectés par Pegasus
  • Le 31 octobre dernier, le groupe NSO, établi dans la banlieue de la métropole israélienne Tel-Aviv, avait annoncé une refonte de sa direction
Par AFP ·
Le logiciel espion Pegasus utilisé contre des militants palestiniens (ONG)
  • Le 22 octobre, le ministère israélien de la Défense a annoncé avoir placé six ONG palestiniennes, dont al-Haq, Addameer et Bisan, sur sa liste noire en raison de liens supposés avec le groupe palestinien FPLP
  • Parmi ces militants, figurent celui de Salah Hamouri, un franco-palestinien avocat pour l'ONG Addameer, dont Israël a retiré récemment le statut de résident permanent de Jérusalem, ouvrant la voie à son expulsion
Par AFP ·