Rwanda

Rwanda, Algérie: Macron veut penser le passé pour guérir le présent
  • Au Rwanda, le chef de l'Etat a reconnu jeudi la part de responsabilité de la France dans le génocide et évoqué le fait que «seuls ceux qui ont traversé la nuit peuvent peut-être pardonner, nous faire le don de nous pardonner»
  • Macron n'a pas présenté d'excuses et a récusé toute complicité volontaire, notamment de l'armée française
Par AFP ·
Macron au Rwanda: «Je viens reconnaitre nos responsabilités» dans le genocide de 1994
  • «La volonté du président de la République de regarder notre histoire, notre passé, en face et en toute transparence est la meilleure manière d'avancer»
  • Pour les deux chefs d'Etat, solder le passé permettrait d'ouvrir enfin «une nouvelle page», alors qu'Emmanuel Macron souhaite voir la France peser davantage en Afrique de l'Est
Par AFP ·
Macron au Rwanda pour ouvrir «une nouvelle page» 27 ans après le génocide
  • Macron se rendra directement au Mémorial du génocide, situé à Gisozi, un quartier de la capitale, où sont inhumés les restes de plus de 250 000 victimes
  • Pour Paris, il s'agit d'envoyer un message global d'ouverture à la jeunesse africaine, qui peine à être convaincue de la volonté de l'ancienne puissance coloniale de tourner la page de la «Françafrique»
Par AFP ·
Volcan Nyiragongo: un séisme de magnitude 5,1 ressenti au Rwanda voisin
  • De forts séismes ont été ressentis lundi au Rwanda, frontalier du volcan Nyiragongo situé dans l'Est de la République démocratique du Congo (RDC), dont une secousse d'une magnitude de 5,1
  • Le dernier séisme d'importance a été enregistré lundi à 13H53 (11H53), avec une magnitude de 4,5, a indiqué sur son compte Twitter le RSM
Par AFP ·
Macron annonce qu'il ira au Rwanda fin mai pour «écrire une nouvelle page»
  • Le déplacement du président français portera sur des thématiques «à la fois politique, mémorielle mais aussi économique et sanitaire»
  • «Je peux m'accommoder» des conclusions du rapport, qui a écarté la «complicité» de la France
Par AFP ·
Génocide au Rwanda: des rescapés veulent relancer l'enquête sur l'armée française
  • Les associations Survie, Ibuka, Fidh et six rescapés de Bisesero, parties civiles, demandent aux juges d'instruction du pôle Crimes contre l'humanité du tribunal de Paris de relancer leurs investigations
  • Depuis 2005, les plaignants accusent la force militaire française Turquoise, déployée au Rwanda sous mandat de l'ONU pour faire cesser les massacres, d'avoir, pendant trois jours, sciemment abandonné aux génocidaires des centaines de Tutsi réfugiés
Par AFP ·
Le rapport rwandais sur le génocide conclut à «une lourde responsabilité» française
  • Durant le mandat de Mitterrand, Paris savait qu'un génocide se préparait mais a continué à apporter «un soutien indéfectible» au régime hutu
  • Le génocide a débuté le 7 avril 1994: En quelques heures, des milices hutu ont commencé à tuer des Tutsi, à grande échelle et avec une brutalité extrêmes
Par AFP ·
La France «porte une lourde responsabilité» dans le génocide au Rwanda
  • «Notre conclusion est que l'Etat français porte une lourde responsabilité pour avoir rendu possible un génocide prévisible»
  • Le rapport de près de 600 pages n'a pas pu établir de preuves quant à la participation de responsables ou du personnel français aux tueries, entre avril et juillet 1994
Par AFP ·
Commémoration et ouverture d'importantes archives sur le génocide au Rwanda
  • Il s'agit d'archives de l'ancien président François Mitterrand ainsi que celles de son Premier ministre de l'époque Edouard Balladur
  • Lors de la remise du rapport Duclert, Emmanuel Macron avait indiqué espérer un rapprochement "irréversible" avec Kigali
Par AFP ·