salaires

Engie voit ses revenus bondir et relève ses objectifs
  • Le principal fournisseur de gaz en France, dont les stocks pour cet hiver sont pleins, s'est dit «confiant» dans sa capacité d'approvisionnement pour l'hiver 2023-24 sans livraison russe
  • Engie, dont l'État français détient près de 24%, a continué de réduire son exposition aux volumes achetés précédemment à Gazprom, à un niveau aujourd'hui «epsilonesque» selon les termes de Pierre-François Riolacci
Par AFP ·
Espagne: des milliers de personnes dans la rue pour réclamer des hausses de salaire
  • Les manifestants, au nombre de 25 000 selon la délégation du gouvernement (équivalent d'une préfecture) à Madrid, avaient répondu à l'appel des Commissions ouvrières (CCOO) et de l'UGT
  • Cette manifestation survient alors que le gouvernement espagnol négocie avec les syndicats de salariés et les organisations patronales une nouvelle hausse du salaire minimum (SMI), actuellement de 1 000 euros bruts par mois sur 14 mois
Par AFP ·
La gauche défile à Paris pour faire monter la température sociale
  • Une centaine de bus ont été affrétés de toute la France pour cette marche soutenue par des associations et certaines fédérations syndicales
  • La marche survient en pleine grève dans les raffineries de TotalEnergies, qui entraîne des pénuries de carburant
Par AFP ·
Près du Havre, poursuite du mouvement de grève à la plateforme TotalEnergies
  • «Nous demandons une augmentation de 10 %: 7 % pour l’inflation et 3% pour le partage de la richesse», déclare le délégué syndical CGT
  • Selon le syndicaliste, «jusqu’à mardi, environ 80% des salariés postés étaient en grève» et «il n’y a plus aucun produit fabriqué (...) sorti de la raffinerie depuis dix jours et le pipeline qui alimente Paris est également à l’arrêt»
Par AFP ·
TotalEnergies : le mouvement reconduit, la CGT souhaite s'inscrire dans la durée
  • «On va lancer une caisse de grève pour que ça puisse durer», selon Pedro Afonso, élu CGT à la raffinerie de Feyzin (Rhône)
  • Selon la direction du groupe, il n'y a toutefois «que six grévistes sur le site de Feyzin» et les opérations et travaux actuellement en cours «se poursuivent normalement» sur la plateforme qui n'est «pas en grève»
Par AFP ·
Des cortèges fournis dans toute la France pour les salaires et les retraites
  • Le cortège parisien, fort de plusieurs milliers de personnes (40 000 selon les organisateurs), s'est élancé peu après 14H00 de la place Denfert-Rochereau, en direction de la place de la Bastille
  • Plusieurs responsables politiques de gauche étaient présents, dont Fabien Roussel (PCF), Mathilde Panot (LFI), Olivier Faure (PS) ou encore Sandrine Rousseau (EELV)
Par AFP ·
Les salariés français de TotalEnergies en grève pour les salaires, à l'appel de la CGT
  • Les salariés de TotalEnergies en France ont démarré mardi une grève d'au moins trois jours, pour réclamer notamment une hausse de leurs salaires, à l'appel de la CGT
  • Une partie des employés touchent des salaires "extrêmement faibles et il y a besoin de les revaloriser à hauteur de ce que le groupe dégage comme bénéfices"
Par AFP ·
La CGT mobilise sur les salaires et les retraites jeudi, une «première étape»
  • Au moins 200 lieux de rassemblement sont prévus partout en France pour cette première journée de mobilisation interprofessionnelle depuis la rentrée, affirme Céline Verzeletti, secrétaire confédérale de la CGT
  • A Paris, le cortège partira à 14H00 de la place Denfert-Rochereau, en direction de Bastille
Par AFP ·
Londres veut limiter le droit de grève aux cas où les négociations ont échoué
  • Alors que les mouvements de grève pour les salaires se multiplient depuis des mois dans le pays face à une inflation record, des responsables conservateurs dénoncent régulièrement l'impact des débrayages sur l’économie britannique
  • «Nous allons légiférer pour obliger les syndicats à soumettre des offres salariales (faites par les employeurs) à un vote de leurs adhérents» avant de pouvoir se mettre en grève, a indiqué Le Chancelier de l'Echiquier britannique
Par AFP ·
Tunisie: accord salarial entre le gouvernement et la centrale syndicale
  • Le chef de l'UGTT, Noureddine Taboubi, a indiqué à la presse après la cérémonie de signature que l'accord serait mis en oeuvre dès le mois d'octobre pour une période s'achevant fin 2025
  • L'accord prévoit aussi une hausse, non précisée, du Smig (le salaire minimum interprofessionnel garanti)
Par AFP ·