Nissan

Affaire Ghosn: les réquisitions et les plaidoiries dans un procès à Tokyo prévues cet automne
  • Le verdict pourrait par ailleurs se faire attendre pendant plusieurs semaines après la clôture des débats
  • Le constructeur automobile, de nombreux témoins et les procureurs ont dressé le portrait d'un grand patron cupide, tout-puissant et craint par ses lieutenants
Par AFP ·
Selon le PDG de Nissan, Carlos Ghosn aurait joui de «trop de pouvoir»
  • Ghosn a été envoyé chez Nissan par son partenaire français Renault il y a deux décennies environ pour tenter de redresser une entreprise au bord de la faillite
  • Ghosn a été arrêté en 2018 mais il s’est enfui pour se réfugier au Liban alors qu’il était en liberté sous caution
Par AP ·
Les détails choquants du documentaire explosif de la MBC sur Carlos Ghosn
  • Chaque étape de l'arrestation et de l'évasion de Ghosn a été amplement couverte par les agences de presse du monde entier, mais «Le dernier vol» promet de faire la lumière sur le côté humain de Ghosn qui n'a pas été encore dévoilé
  • «C'est la première fois qu'ils racontent comment leur histoire a commencé et comment ils l'ont vécue de l'intérieur», a déclaré la productrice exécutive, Nora Melhli
Par Tarek Ali Ahmad ·
Audition "équitable" pour Carlos Ghosn devant les juges français au Liban
  • Peu de détails ont fuité sur les cinq jours d'audition réalisés par des juges d'instruction de Nanterre et de Paris venus tout spécialement au Liban pour entendre M. Ghosn
  • "Nous considérons que toute la procédure qui s'est déroulée ici était équitable et nous remercions les autorités libanaises d'avoir organisé cela", a déclaré un des avocats de l'ancien homme d'affaires
Par AFP ·
Pays-Bas: Carlos Ghosn condamné à rembourser 5 millions d'euros à Nissan et Mitsubishi
  • Le tribunal a précisé que le contrat précédent, qui avait débuté en juillet 2012, avait expiré en avril 2018 et que Ghosn devait désormais rembourser les salaires qu'il avait touchés entre avril et novembre 2018
  • Ghosn a toujours clamé son innocence et dénoncé un complot fomenté par certains hauts cadres du constructeur automobile japonais pour le faire tomber
Par AFP ·
Le déplacement de juges français au Liban pour entendre Carlos Ghosn reporté
  • La délégation était attendue le 17 mai à Beyrouth pour auditionner, pendant plusieurs jours, l'ancien patron de Renault-Nissan, qui vit au Liban depuis sa fuite rocambolesque du Japon en décembre 2019
  • Des magistrats du parquet de Nanterre et du parquet national financier, ainsi que des enquêteurs de l'Office central de lutte contre la corruption et les infractions financières et fiscales (OCLCIFF), doivent également être présents
Par AFP ·
Première audition de Carlos Ghosn: des juges français au Liban à partir du 17 mai
  • Initialement programmée du 18 au 22 janvier, l'audition de l'ex-PDG de Renault-Nissan avait été annulée en raison de l'épidémie de coronavirus
  • Outre les dossiers le concernant au Japon, Carlos Ghosn est visé par plusieurs affaires en France
Par AFP ·
Carlos et Carole Ghosn renouvellent leurs accusations dans un livre
  • Dans "Ensemble, toujours", écrit à quatre mains avec son épouse, Carlos Ghosn répète la thèse d'un "complot" ourdi contre lui, qui l'aurait poussé à fuir la justice japonaise
  • Le Japon "est un pays magnifique, mais attention, sur le plan de la justice, il est plus proche d’une dictature que d’une démocratie!", lance l'ancien patron de Renault-Nissan
Par AFP ·
Fuite de Ghosn: trois complices condamnés à de la prison en Turquie
  • Un tribunal d'Istanbul a condamné mercredi trois ressortissants turcs à de la prison pour avoir aidé l'ancien patron de l'alliance Renault-Nissan Carlos Ghosn dans sa fuite
  • Un haut responsable de la compagnie de location de jets privés MNG Jet, Okan Kösemen, et deux pilotes ont été condamnés à quatre ans et deux mois de prison pour "trafic de migrants"
Par AFP ·
Ouverture au Japon d'un procès civil de Nissan contre Carlos Ghosn
  • Un procès civil initié par le constructeur automobile Nissan pour réclamer 10 milliards de yens (quelque 80 millions d'euros) de dommages-intérêts à Ghosn, en fuite, s'est ouvert vendredi au Japon
  • Cette procédure est destinée à "faire reconnaître la responsabilité de M. Ghosn pour le tort et les pertes financières subis par l'entreprise", a rappelé Nissan dans une déclaration publiée vendredi sur son site
Par AFP ·