roquettes

Le président libanais défend le patriarche après une campagne hostile de partisans du Hezbollah
  • Après des tirs de roquettes frontaliers entre Israël et le Hezbollah, le patriarche maronite, Béchara Boutros Raï, a vivement critiqué le Hezbollah
  • Alors que le Hezbollah n'a pas fait de commentaires sur ses propos, ses partisans l'ont accusé sur les réseaux sociaux de capituler et de soutenir le sionisme
Par Reuters ·
Le Liban condamne les frappes aériennes israéliennes le long de la frontière
  • La force de maintien de la paix de l'ONU lance une enquête et exhorte les deux pays à «agir d'urgence» pour désamorcer les tensions
  • Les attaques israéliennes sont survenues après que trois roquettes ont été lancées à partir du territoire libanais par des forces inconnues mercredi dernier
Par Najia Houssari ·
Liban: Le Hezbollah revendique des tirs de roquettes, Israël dit ne pas vouloir d'«escalade»
  • La télévision Al-Manar du Hezbollah a rapporté que cinq roquettes avaient été tirées depuis le sud du Liban vers une position de l'armée israélienne dans la zone contestée des fermes de Chebaa
  • Vendredi, le Hezbollah a déclaré avoir tiré des dizaines de roquettes sur la région du plateau du Golan occupé par Israël depuis 1967, en réponse aux frappes aériennes israéliennes sur le sud du Liban
Par Arab News en français ·
Afghanistan: l'aéroport de Kandahar, la grande ville du Sud, touché par trois roquettes
  • «Deux des roquettes ont endommagé la piste (...) pour cette raison tous les vols de et vers l'aéroport ont été annulés», a déclaré le patron de l'aéroport de Kandahar, Massoud Pashtun, ce qu'a confirmé un responsable de l'aviation civile à Kaboul
  • Les talibans, qui mènent depuis trois mois une offensive tous azimuts à travers l'Afghanistan, se sont rapprochés ces dernières semaines de Kandahar, berceau de leur mouvement, atteignant les limites de la deuxième ville du pays en termes de population
Par AFP ·
Afghanistan: arrestation de quatre présumés auteurs d'une attaque à la roquette
  • Quatre personnes, présentées comme des talibans et présumées impliquées dans l'attaque à la roquettes contre le palais présidentiel au premier jour de l'Aïd el Adha, ont été arrêtées, parmi lesquelles un des cerveaux de l'opération
  • «Un commandant taliban, nommé Momin, est un des principaux organisateurs de l'attaque à la roquette (...) il a été arrêté avec trois de ses hommes, tous appartiennent aux talibans», a indiqué le porte-parole du ministère afghan de l'Intérieur
Par AFP ·
Afghanistan: trois roquettes tirées sur le centre de Kaboul
  • Trois roquettes, dont deux seulement ont explosé, sont tombées mardi matin non loin du palais présidentiel à Kaboul
  • Peu après les explosions, le président Ashraf Ghani était visible, s'exprimant en direct à la télévision, en présence de certains des principaux responsables afghans
Par AFP ·
Cinq roquettes tirées sur une base irakienne abritant des entrepreneurs américains
  • La base aérienne de Balad, au nord de Bagdad, utilisée par l’entreprise américaine Sallyport pour entretenir les F-16 de la force aérienne irakienne, a été déjà été ciblée plusieurs fois
  • Les attaques à la roquette sont considérées comme un moyen de faire pression sur Washington pour qu’il retire son personnel restant en Irak
Par Agences ·
Explosion de trois roquettes près de l'aéroport de Bagdad
  • Les roquettes ont touché des zones connues pour abriter les forces de sécurité irakiennes
  • Les appels se sont multipliés dernièrement réclamant le départ des troupes américaines du pays
Par AP ·
Dix roquettes sur une base abritant des Américains en Irak, le pape maintient sa visite
  • La source de sécurité irakienne a précisé que les projectiles avaient été tirés depuis un village proche d'Aïn al-Assad
  • Si l'Irak a connu un calme relatif à l'automne avec l'annonce d'une trêve des pro-Iran face aux menaces des Etats-Unis de retirer purement et simplement tous leurs soldats et diplomates du pays, une escalade a récemment débuté
Par AFP ·
Tirs de roquettes sur une base américaine en Afghanistan
  • Cinq roquettes ont été tirées samedi sur la base aérienne américaine de Bagram (nord-est) en Afghanistan
  • Le groupe Etat Islamique (EI) avait revendiqué une attaque similaire au mois d'avril
Par AFP ·