Daesh

Le plan de Daech de commettre des attentats-suicides au Liban, déjoué par les autorités
  • Les forces de sécurité ont arrêté cinq suspects après avoir infiltré un groupe terroriste
  • Le réseau «a recruté des jeunes pour mener des opérations majeures avec des ceintures d'explosifs et des missiles», a déclaré le ministre de l'Intérieur
Par Najia Houssari ·
Syrie : la France prête à rapatrier d'autres enfants de jihadistes, pas les adultes
  • «Pour les enfants nous continuerons, pour les mineurs isolés, les orphelins, pour ceux dont la mère accepte le départ (...) et en menant à chaque fois des opérations extrêmement dangereuses», a déclaré Le Drian
  • Des avocats, parlementaires, ONG ou encore la Commission nationale consultative des droits humains exhortent régulièrement les autorités françaises à les rapatrier
Par AFP ·
Neuf militants de Daech, dont quatre Libanais, tués par des frappes aériennes irakiennes
  • Le 21 janvier, des hommes armés de Daech en Irak sont entrés par effraction dans une caserne au sein du district montagneux d’Al-Azim, à l'extérieur de la ville de Bakouba
  • Ils ont tué un garde et abattu onze soldats dans leur sommeil; c’est l’une des attaques les plus résolues menées par les militants ces dernières semaines
Par AP ·
Irak: neuf « terroristes» tués dans des raids après une attaque de l'EI
  • L'attaque nocturne du 21 janvier, revendiquée par l'EI sur ses chaînes Telegram, avait visé une base de l'armée irakienne de la région de Hawi al-Azim dans l'est de l'Irak. Onze soldats, dont un lieutenant, ont été tués.
  • Evoquant cette attaque qu'elles s'étaient engagées à « venger», les forces de sécurité ont indiqué samedi soir dans un communiqué avoir « localisé l'endroit exact à Hawi al-Azim où se trouvait le groupe terroriste qui a perpétré cet acte criminel»
Par AFP ·
Maroc: un suspect affilié à l'EI arrêté pour «apologie» du meurtre d'une Française
  • Interpellés le matin dans la région de Marrakech (ouest), les suspects, âgés de 23 ans, «avaient déclaré allégeance à l'Emir de ‘l'Etat Islamique’ et entamé la distribution de publications extrémistes à des fins d'embrigadement»
  • Suspecté du meurtre, un Marocain âgé de 31 ans a été arrêté le jour-même à Agadir, à une centaine de kilomètres du lieu du crime
Par AFP ·
L'EI attaque une grande prison en Syrie et libère des djihadistes
  • Les Forces démocratiques syriennes (FDS), dominées par les combattants kurdes et fer de lance de la lutte anti-EI, ont confirmé l'assaut contre la prison de Ghwayran, l'une des plus grandes abritant des djihadistes en Syrie
  • Selon l'OSDH, une voiture piégée a explosé à l'entrée de la prison et une deuxième explosion s'est produite à proximité avant que des djihadistes de l'EI n'attaquent de front les forces de sécurité kurdes gardant l'établissement pénitentiaire
Par AFP ·
Daech a commis des crimes de guerre dans une prison irakienne, selon l’ONU
  • Christian Ritscher: «Au moins 1 000 prisonniers, majoritairement chiites, ont été systématiquement tués»
  • En 2014, des combattants de Daech se sont emparés de villes irakiennes et ont déclaré un califat autoproclamé sur une vaste étendue de territoire en Syrie et en Irak
Par AP ·
Mariée britannique de Daech, Shamima Begum, avertie que le rapatriement allemand «ne crée aucun précédent»
  • Begum a été déchue de sa citoyenneté en 2019
  • La décision de l'Allemagne de rapatrier huit femmes du camp de prisonniers de Roj, dans le nord-est de la Syrie, a été considérée par certains comme un tournant dans la bataille juridique de Begum
Par Arab News ·
Jihadistes: trois femmes rapatriées au Danemark arrêtées à leur arrivée
  • Les trois mères de nationalité danoise et leurs 14 enfants, évacués mercredi du camp de Roj (Nord-Est de la Syrie) ont atterri dans la nuit de mercredi à jeudi dans le petit aéroport de Karup
  • Dès leur arrivée, les trois mères ont été arrêtées par la police. Elles sont poursuivies pour "promotion d'activités terroristes" ainsi que leur "entrée et résidence dans une zone de conflit", ont précisé les autorités danoises
Par AFP ·
Maroc: nouvelles arrestations après le démantèlement d'une cellule pro-EI
  • Les suspects ciblaient également «une liste de fonctionnaires exerçant au sein de services sécuritaires et militaires et d'administrations publiques (...) soit par empoisonnement ou liquidation physique»
  • Les sept suspects au total ont été placés en garde-à-vue, «à la disposition de l'enquête judiciaire menée par le BCIJ sous la supervision du parquet compétent»
Par AFP ·